Prière d'ouverture du Vendredi Saint

Publié le par père Jean-Luc Fabre

Oraison : Seigneur, nous savons que tu aimes sans mesure toi qui n’a pas refusé ton propre Fils mais qui l’a livré pour sauver tous les hommes, aujourd’hui encore, montre nous ton amour, nous voulons suivre librement le Christ qui marche librement vers la mort. Soutiens-nous comme tu l’as soutenu et sanctifie-nous dans le mystère de sa Pâque.

L’enjeu de toute prière est bien celui de l’approfondissement de la relation entre Dieu et ses créatures. Nous ne cessons de revenir et revenir en ce lieu du Vendredi Saint, parce que c’est là que se joue notre existence à tous. En avançant en nos vies, nous réalisons bien que les situations de nos vies peu à peu se rassemblent sous cet enjeu unique : aimer en tout, témoigner en tout, s’ouvrir en tout, se laisser rassembler par amour en tout, comme l’a fait le Christ Jésus… Aujourd’hui encore il nous ouvre le chemin !

La base de toute évolution de notre relation au Seigneur réside dans la réception de la manifestation de l’amour de Dieu envers nous dans la manière dont le Christ Jésus, le Fils du Père, a vécu ses dernières heures d’existence terrestre. Chacune de nos eucharisties en fait mémoire. Les jours saints, et spécialement le Vendredi Saint, sont le moment suprême de la manifestation de Dieu, le réveil de l’âme de la créature, qui regarde Celui que nous avons transpercé, l’ouverture du Royaume pour annoncer à ses frères la bonne nouvelle de cet amour qui se révèle le plus fort…

Ces jours sont douloureux, mais ils sont porteurs d’une dynamique pour chacun de nous. Nous sommes restaurés dans notre dignité d’enfants de Dieu. Nous sommes appelés à contribuer, à participer. Dès lors nous demandons au Seigneur de nous soutenir sur notre propre chemin de vie, pour manifester cet amour donné, reçu, partagé. Pour chacun de nous, son aujourd’hui est le lieu de sa sanctification, sanctification qui nous vient de cette marche libre en son humanité de Notre Seigneur aux jours de sa Passion… Suivons-le en tout !

Seigneur, nous savons que tu aimes sans mesure toi qui n’a pas refusé ton propre Fils mais qui l’a livré pour sauver tous les hommes, aujourd’hui encore, montre nous ton amour, nous voulons suivre librement le Christ qui marche librement vers la mort. Soutiens-nous comme tu l’as soutenu et sanctifie-nous dans le mystère de sa Pâque.

père Jean-Luc Fabre 

photo http://huuan.blog.lemonde.fr/files/cerisier.jpg

Publié dans oraison