Prière universelle 30e dimanche du temps ordinaire, année C, 27 octobre 2013

Publié le par père Jean-Luc Fabre

Dimanche 27/10/13

Le Siracide l’affirme : « La prière du pauvre traverse les nuées » [Si 35, 12-14.16-18]. Aussi Seigneur, à l’image de ce pauvre et de sa prière, nous te présentons nos demandes, en ce dimanche. Accorde-nous ce qui sera le meilleur pour notre humanité qui sent confusément qu’en Toi est son vrai bonheur. « Seigneur écoute-nous, Seigneur exauce-nous ! »

purgatoire 

« Le Seigneur est un juge qui ne fait pas de différence entre les hommes ». [Si 35, 12-14.16-18]. Nous te prions Seigneur pour toutes les personnes qui sont amenées par leur profession à prendre des décisions pour les autres, des plus grandes ou plus modestes, imprime en elles un sentiment profond de fraternité pour qu’elles se décident en fonction de critères objectifs et non selon des préférences ethniques, raciales ou politiques… Donne-nous de ne pas faire de différences entre nous. « Seigneur écoute-nous, Seigneur exauce-nous ! »

 

« Il sauve l'esprit abattu ». [Ps 33]. Nombreuses sont les personnes qui à cause de problèmes de santé, de travail, de relations sont abattues, sans capacités de réagir et qui se trainent dans leurs vies. Nous te les présentons, donne leur de retrouver le goût de vivre, que des personnes de leur entourage sachent leur parler avec bonté et espérance, sachent réveiller leurs cœurs. Illumine-les de ta joie qui peut rejoindre chacun, à tout instant. « Seigneur écoute-nous, Seigneur exauce-nous ! »

 

« Personne ne m'a soutenu : tous m'ont abandonné ». [2Tm 4, 6-8.16-18]. A certains moments de nos vies, nous nous mettons volontairement ou non en danger. Nous avons à ce moment tout spécialement besoin de l’aide des autres. Parfois leur soutien nous manque. Un prêt n’a pas été accordé, une recommandation n’a pas été faite, une parole d’encouragement n’est pas venu, et la personne a dévissé. Seigneur ravive le sens fraternel de chacun pour qu’il puisse donner simplement à l’autre ce qui l’aidera à franchir la mauvaise passe. « Seigneur écoute-nous, Seigneur exauce-nous ! »

 

« Pour certains hommes qui étaient convaincus d'être justes et qui méprisaient tous les autres ». [Lc 18, 9-14]. Notre manière de nous voir nous-mêmes pêche souvent par pessimisme ou par optimisme. Du coup le regard que nous portons sur nos frères n’est pas juste, simple et bienveillant. Accorde-nous de regarder chacun et nous-mêmes comme toi tu nous regardes. Aide-nous à entrer dans ce monde de l’espérance envers chacun. Donne-nous de chercher à être en relations profondes avec toi, alors notre regard changera. « Seigneur écoute-nous, Seigneur exauce-nous ! »

 

Voilà les pauvres prières que nous t’adressons. Tu as donné à chacun ce don merveilleux de la liberté, accompagne, soutiens, fortifie la vie de cette liberté, en chacune de nos situations, donne-nous aussi de pouvoir la fortifier entre nous. Donne-nous de vivre à la manière de Ton Fils, qui vit et règne avec Toi et le Saint Esprit pour les siècles des siècles.

père Jean-Luc Fabre

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/0/03/Rohrbach_Altar_Allerseelen_2_Altarbild_Arme_Seelen.jpg

Publié dans Prière universelle