Quelques questions pour la Semaine Sainte

Publié le par Jardinier de Dieu

Nous sommes très impliqués dans toutes les activités liturgiques au sein des paroisses voire de l’Eglise. Nous sommes des experts pour écrire les louanges destinées aux célébrations liturgiques. Pendant la messe, nous louons Dieu avec des chants mélodieux et joyeux. Après la messe, nous avons beaucoup d’autres occasions pour louer, pour chanter Dieu. Apparemment, nous sommes des gens biens. ... Mais écoutons la parole du Seigneur s’adressant aux Juifs lorsqu’ils voulaient ramasser des pierres pour le lapider : « vous êtes des Dieux » (Jn 10, 34b ; Ps 82(81), 6a). Pour nous maintenant, pendant la Semaine Sainte, cette Parole-là nous concerne-t elle ?

Comment menons-nous nos vies ? Est-ce que nous confions tous nos projets au Seigneur ? Nous laissons nous guider par Lui ? Tout ce qui se passe dans la société où nous vivons, nous interpelle-t il ? Sommes-nous des Dieux ?

arbuste-ornemental-petit.JPG 

Quelques informations entendues à la radio :

- Les affaires du médicament Mediator sont relancés à la une des actualités en France. Ce médicament a causé de nombreux décès (selon France 3 du 02 avril 2012, http://centre.france3.fr/info/le-mediator-teste-comme-coupe-faim-sur-l-homme--73239159.html).

- Ce weekend, celui des Rameaux, l’émission en faveur de la recherche contre le sida à la télévision a récolté une promesse de dons de 4,2 millions d’euros. 

Voici quelques informations que nous pouvons entendre, il y en a pas mal d’autres aux quelles l’actualité ne n’intéresse pas, pourtant elle sont parfois dramatiques, tragiques … 

Face à ces diverses informations très riches très denses, quelle attitude adopter ?

- Portons dans nos cœurs tout ce qui nous touche, confions au Seigneur tout ce qui nous dépasse.

Nous ne sommes pas des sauveurs. En revanche, nous sommes des êtres sauvés par la grâce de Dieu. (Ephésiens 2, 5)

- Ne cherchons pas sans cesse des choses à faire, à nous faire valoir, surtout pour notre propre gloire.

- Ne courrons pas 100km/h pour réaliser les choses pour Dieu. Il faut chercher à privilégier l‘Être sur le FAIRE.

- Essayons de nous laisser touchés par son amour, par sa grâce dans la vie ordinaire. Vivons simplement en puisant l’amour du Fils pour son Père et pour notre humanité. Rappelons-nous :

- Avant d’être livré, notre Seigneur n’a trouvé aucun consolateur. Nous, pouvons-nous accorder un peu de temps à écouter nos proches ou pour être à leurs côtés sans rien faire ?

- Jésus a été haï, bafoué sans raison (Jean 15, 25b). Pensons-nous aux personnes qui ont subi l’injustice ? Et nous, comment réagissons-nous, si nous sommes mal jugés, mal traités par les autres voire la société ?

- Jésus a été humilié jusqu’à la mort pour sauver tout homme. Et nous, chrétiens en 2012 ?

Que Son Amour nous transforme en source de joie, de paix pour les faibles et les pauvres dans notre entourage !

Jardinier de Dieu