Quitter la maîtrise pour entrer dans la farandole de la Vie ...

Publié le par père Jean-Luc

Le grand malheur de cette société moderne, sa malédiction, c’est qu’elle s’organise visiblement pour se passer d’espérance comme d’amour ; elle s’imagine y suppléer par la technique, elle attend que ses économistes et ses législateurs lui apportent la double formule d’une justice sans amour et d’une sécurité sans espérance. Georges Bernanos, conférence 1945

 

Voici décrite dès 1945 notre situation actuelle, pris que nous sommes dans notre conception de la maîtrise. Si je conçois bien, si je calcule tout bien, si je prévois tout bien, le reste suivra inéluctablement... Elle nous projette ainsi à l’extérieur, tout est prévu par des normes à suivre lorsqu’il s’agit d’agir. Je n’ai plus besoin d’être là d’une certaine manière. Et nous perdons ce qu’il y a de vraiment humain, qui naît en nous : la capacité d’amour et d’espérance... Peu à peu, nous pensons que simplement bien faire de loin ce qu’il y à faire suffira... Nous devenons de simples surfaces lisses... des cerveaux en projection et plus des cœurs en situation...emporter.jpg

 

Je crois, je suis sûr que beaucoup d’hommes n’engagent jamais leur être, leur sincérité profonde. Ils vivent à la surface d’eux-mêmes, et le sol humain est si riche que cette mince couche superficielle suffit pour une maigre moisson, qui donne l’illusion d’une véritable destinée. Georges Bernanos, Journal d’un curé de campagne

 

Dés lors, on peut nous proposer de petites choses, qui sortent un peu de l’ordinaire, qui épice un peu une vie déjà toute balisée, repérée... [Tourisme, exotisme, petite action solidaire, grands événements sportifs, culturels prévus de longue date...]. Mais nous passons à côté de ce qui fait la vie en vrai, vivre l’instant présent comme lieu de la rencontre, de la pauvreté au-delà de tout calcul, de sa part ou de celle de l’autre... Nous avons à entrer en poésie, à faire surgir l’artiste en chacun de nous... Prenons exemple sur lui, sur eux les artistes...

 

Le savant généralise, l'artiste individualise. Jules Renard Extrait de son Journal

 

Cette remarque est juste, la vérité s’obtient d’une part en allant chercher le plus général, qui se révèle vrai en chaque situation, mais le vrai s’obtient aussi en étant pleinement dans la situation donnée... La Vérité est plus large, elle ne fait pas que nous servir à chaque fois, en chaque situation, elle nous appelle à sortir de nous-mêmes, à devenir. Alors, comme Vincent, nous découvrirons que

 

Il n'y a rien de plus réellement artistique que d'aimer les gens. Vincent Van Gogh gens.jpg

 

Nous pressentons une vie merveilleuse, bondissante, une vie qui va nous solliciter, avec quelques uns, ou un être singulier, je suis appelé à traverser le mystère de la vie, à faire surgir et à laisser surgir l’insoupçonné... Et dans ce chemin, je découvre profondément que je ne suis pas seul, que je n’ai pas à m’inventer un monde. Je découvre que le monde, mon monde, n’est pas sans les autres. Je m’ouvre à une autre présence, au-delà de ce que j’imaginais, je découvre cette étrange douceur de Dieu, qui m’aime, me conduit doucement...

 

Deux faiblesses qui s'appuient l'une à l'autre créent une force. Voilà pourquoi la moitié du monde, en s'appuyant contre l'autre moitié, se raffermit. Léonard de Vinci

 

Je n’ai plus peur, je viens avec ce que j’ai, avec mes cinq pains et mes deux poissons, je sais que la présence sera là... je vais avec mon frère, ma sœur, vers la situation. Je prends appui sur lui, sur Lui. Je découvre qu’à travers toutes les actions, réalisations, c’est cette maison commune qui a du prix, que le grand projet est de laisser l’humanité se rassembler, peu importe les réalisations, ce qui compte c’est la manière dont nous nous assemblons... je quitte la maîtrise pour une œuvre commune à laquelle je contribue simplement... Je deviens ange pour mes frères, en les recevant eux aussi comme des envoyés de Dieu...nuit-etoilee.jpg

 

Les anges d'aujourd'hui, ce sont tous ceux qui s'intéressent aux autres avant de s'intéresser à eux-mêmes. Wim Wenders Extrait du magazine Jonas - Décembre 2001

 

Ainsi, nous marcherons à la suite du Roi  éternel, capable d’accueillir tout homme qui  vient...

 

Merci Adrien pour les photos

Publié dans jeu de citations