Réunis dans le Royaume du Christ

Publié le par Jardinier de Dieu

Semaine de prière pour l’unité des chrétiens. Voici les textes proposés pour le huitième jour (25 janvier 2012)

royaume-du-christ.jpgTexte : Le vainqueur, je lui donnerai de siéger avec moi sur mon trône (Ap 3,21)
Lectures
1 Ch 29,10-13 : Dans ta main, le pouvoir de tout élever et de tout affermir
Ps 21,1-7 : Tu poses sur sa tête une couronne d’or
Ap 3,19b-22 : Le vainqueur, je lui donnerai de siéger avec moi sur mon trône
Jn 12,23-26 : Si quelqu’un me sert, le Père l’honorera

Commentaire :

Jésus Christ est le premier né d’entre les morts. Il s’est humilié et a été exalté. Le Christ ne se rassasie pas de sa victoire, mais partage son règne et son exaltation avec toute l’humanité.

L’hymne de David, jailli de la joie du roi et de son peuple avant la construction du Temple, est une façon d’exprimer cette vérité que tout arrive par grâce. Même un simple monarque terrestre peut figurer l’image du royaume de Dieu, qui a le pouvoir de tout élever et de tout affermir.

Le psaume royal d’action de grâces poursuit cette idée. La tradition chrétienne lui accorde, elle aussi, une portée messianique ; le Christ est le véritable Roi, celui qui bénit et qui donne la vie, présence parfaite de Dieu au milieu de son peuple. En un sens, cette image peut aussi se référer au peuple. Les êtres humains ne sont-ils pas le couronnement de la création ? Dieu ne veut-il pas nous faire « cohéritiers avec son Fils et « membres de sa famille royale » ?

Les lettres du Livre de l’Apocalypse aux sept Églises locales constituent un message à l’adresse de l’Église de tous les temps et de partout. Ceux qui accueillent le Christ chez eux seront tous invités à partager avec lui le banquet de la vie éternelle. La promesse de siéger sur des trônes, faite auparavant aux Douze, s’étend désormais à tous ceux qui ont obtenu la victoire.

Là où je suis, là aussi sera mon serviteur. On peut rattacher le Je suis de Jésus au nom indicible de Dieu. Le serviteur de Jésus, que le Père honorera, sera là où est le Seigneur, qui siège désormais à la droite du Père pour y régner.

Les chrétiens ont conscience que l’unité entre eux, même si elle requiert des efforts humains, est avant tout un don de Dieu. Elle consiste à partager la victoire du Christ sur le péché, la mort et le mal qui est cause de division. Notre participation à la victoire du Christ aura sa plénitude dans les cieux. Notre témoignage commun rendu à l’Évangile devrait manifester au monde un Dieu qui ne nous restreint ni ne nous domine. Il faudrait que nous annoncions de façon crédible aux gens de notre temps et de notre époque, que la victoire du Christ dépasse tout ce qui nous empêche de partager la plénitude de la vie, avec lui et les uns avec les autres.

Prière :

Dieu tout puissant qui gouvernes toute chose, apprends-nous à contempler le mystère de ta gloire. Fais que nous acceptions tes dons avec humilité et dans le respect de la dignité de chacun. Que ton Esprit Saint nous affermisse dans les combats spirituels qui se présenteront à nous, afin que notre unité dans le Christ nous fasse régner avec lui dans la gloire. Nous te le demandons par lui qui s’est humilié et a été exalté, et qui vit avec toi et le Saint-Esprit, pour les siècles des siècles. Amen.

Pistes de réflexion :

1. Comment la fausse humilité et le désir de gloire terrestre se manifestent-ils en nos vies ?
2. Comment exprimons-nous ensemble notre foi dans le Règne du Christ ?
3. Comment vivons-nous ouvertement notre espérance en la venue du Royaume de Dieu ?

 

http://www.zenit.org/article-29967?l=french

photo http://farm1.static.flickr.com/40/112451954_cd7f490b98.jpg