Mt 19, 13-15 Réveillons l’enfant en nous…

Publié le par père Jean-Luc

Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 19,13-15.

On présenta des enfants à Jésus pour qu'il leur impose les mains en priant. Mais les disciples les écartaient vivement. Jésus leur dit : « Laissez les enfants, ne les empêchez pas de venir à moi, car le Royaume des cieux est à ceux qui leur ressemblent. »  Il leur imposa les mains, puis il partit de là.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

286425_249707138384050_100000342965475_829585_7894999_o.jpg

Il n’est pas simple de parler de l’enfance, tant d’éléments peuvent conditionner cette période de la vie, de manière heureuse ou malheureuse. Toutefois, cette période se caractérise pour chacun par la croissance en taille, en choses apprises ainsi qu’en capacités spirituelles qui se forment… Cela va de pair avec un être souvent souple, malléable, et se vit souvent avec de l’enthousiasme, de l’exubérance, pensons aux joyeux cris des cours de récréation. Cette période de la vie se caractérise par l’ouverture, cette capacité à accueillir les choses comme elles sont et à se les approprier…

Les films publicitaires de l’eau minérale d’Evian mettent fréquemment en scène ces caractéristiques de l’enfance. Pensons aux fameux ballets nautiques, aux exhibitions  en patins à roulette réalisés par des bébés… Mais le publicitaire ne s’arrête pas là. Un film avec des personnes âgées réalisant, elles aussi, des prouesses nautiques, a été réalisé. Il y a eu aussi toute une série d’affiches où des personnes de tous les âges, de tous les sexes, de toutes les couleurs, de toutes les conditions arboraient un T-shirt où un corps de bébé supportait la tête de l’adulte. Cette campagne visait à faire penser que la juvénilité du bébé demeurait tapie en l’adulte. Sur ce plan là, le message publicitaire est vrai. En chacun de nous, cet état juvénile demeure. Le message que nous adresse la Parole de Dieu en ce jour est d’aller au Seigneur avec tout notre être, nos blessures, nos manques, nos forces mais aussi avec cette capacité juvénile d’ouverture…

Les journées mondiales de la jeunesse approchent. Pourquoi pas, chacun de nous, vivre nos propres JMJ, les « journées miennes de jeunesse »...

Photo : A Ciocanesti, dans la region de Bucovine (nord du Roumanie). Merci Cristina pour cette photo