Saint Pie X, le Pape qui encouragea la communion des enfants

Publié le par Jardinier de Dieu

21 août

Le 3 juin 1951 en le proclamant bienheureux, Pie XII déclarait de Saint Pie X : « C’était à Pie X, lui qui avait une âme évangéliquement enfantine, qu’il revenait de donner Jésus aux enfants et les enfants à Jésus. » 

 Pius-X.jpg

Sa vie 

Joseph Sarto est né le 2 juin 1835 dans le village de Riese en Italie. Il est l’aîné d’une famille pauvre et besogneuse. Après sa première communion à 12 ans, il a le désir d’être prêtre. Plus tard, en parlant des ministres de l’Eucharistie il dira « Le prêtre est la lumière du monde. Nous, prêtres, nous avons à remplir le rôle du Christ, n’avoir donc avec Lui qu’un même vouloir, une même affection, comme Lui, être saint, innocent et sans tache. Un prêtre saint fait un peuple saint. » Il est ordonné prêtre en 1858, et devient curé de Salzano en 1867 puis directeur du grand séminaire de Trévise en 1875. 

A 49 ans il est consacré évêque à Rome pour le diocèse de Mantoue, et prend la devise « pais mes agneaux ». Neuf ans plus tard, il devient Cardinal et patriarche de Venise. A un prélat qui le félicitait, il répond : « Que voulez-vous, j’ai étudié 9 ans au séminaire, j’ai été 9 ans vicaire, 9 ans curé, 9 ans à Trévise, 9 ans évêque de Mantoue. Vous verrez que je serai 9 ans patriarche de Venise et... ensuite, je serai Pape aussi 9 années puisque la pâte dont je suis fait peut être mise à toutes les sauces » 

Le 4 août 1903, il est élu Pape et accepte son élection « comme une croix » « que la volonté de Dieu soit faite. » 

Il meurt le 20 août 1914 âgé de 79 ans. Dans son testament nous pouvons lire : « Je suis né pauvre, j’ai vécu pauvre et je suis sûr de mourir très pauvre... ». Il est proclamé Saint par Pie XII le 29 mai 1954

 

L’Eucharistie pour les enfants

 

Pie X veut donner aux enfants le Pain de Vie qui est Jésus. Le pain, c’est la nourriture la plus normale, et l’Eucharistie ne doit pas être considéré comme une sorte de récompense, mais comme un remède à notre faiblesse.


« notre pain de chaque jour » ? La communion fréquente et quotidienne est vivement désirée par le Seigneur et par l’Église Catholique. Pie X nous dit avec force : « Non, non, aucun fidèle ne doit en être exclu pourvu que ces deux conditions seulement soit gardées : être en état de grâce et s’approcher de la Sainte Table avec une intention pieuse et droite »

Il demande et encourage la communion des petits enfants : « Dès qu’un petit enfant sait discerner le pain Eucharistique de pain ordinaire, il a ce qu’on appelle l’âge de raison. Or, à l’âge de raison, l’enfant est obligé, comme tous les fidèles, de se confesser et de communier une fois par an. Les petits enfants peuvent communier, les petits enfants doivent communier. Jésus les aime d’un amour de prédilection. »

En 1912, la France eut un geste d’une délicatesse unique dont Pie X fut bouleversé : quatre cents petits français, garçons et filles, venaient en pèlerinage à Rome pour remercier le Pape qui leur avait permis de recevoir la Sainte Eucharistie. Pie X les reçut tous au Vatican et leur parla lui-même en français : « Puisque Dieu est la pureté sans tache, celui qui s’unit à Jésus dans la Sainte communion, s’élevant comme une innocente colombe des eaux fangeuses de ce monde misérable, s’envole et va se réfugier dans le sein de Dieu, de celui qui est plus pur que les neiges immaculées qui couvrent les montagnes »

Quand il eut fini de leur parler, il demanda, souriant avec amour : « Avez-vous compris ce que je vous ai dit ? » Alors, les yeux rayonnant de bonheur, les enfants s’écrièrent « Oui, oui, Saint Père ! » 

Documentation et extraits : Pie X, le pape Saint de Marie Dominique Poinsenet 

source http://www.inxl6.catholique.fr/article2633.php

photo http://a21.idata.over-blog.com/319x499/0/50/45/10/images2008/Pius-X.jpg 

Publié dans Saints