Sainte Cécile, patronne des musiciens, † 230

Publié le par Jardinier de Dieu

sainte-Cecile.jpg

Sainte Cécile, selon sa Passion, a vécu à Rome au premier ou au deuxième siècle. Jeune fille de la plus haute noblesse elle est contrainte par sa famille d'épouser le noble romain Valerius alors qu'elle a fait vœu de virginité. Toutefois, dans la chambre nuptiale, elle convertit le jeune homme au christianisme après l'apparition d'un ange, et elle le convainc à recevoir le baptême avec son frère Tiburce. Puis Cécile qui a refusé de sacrifier aux dieux païens, est condamnée à mourir étouffée dans une chaudière. Mais un miracle se produit : elle est rafraîchie par une nuée venue du ciel. Elle est alors promise à la décapitation ; le bourreau, malgré trois coups violents, ne parvient pas à détacher la tête de son corps ; elle agonise ainsi mutilée pendant trois Jours. L'iconographie représente principalement le mariage de Cécile et la conversion de Valerius (avec l'apparition de l'ange) et le martyre de la sainte dans la chaudière. A partir de la fin du XV° siècle, quand elle est figurée seule, Cécile reçoit de plus en plus souvent pour attribut un instrument de musique : orgue portatif (Raphaël, 1516), harpe, luth et même violon. Cette Cécile « musicienne » trouve son origine dans un contresens fait à la fin du Moyen Age sur une phrase du récit de sa Passion : on a cru qu'elle se rendait au supplice en jouant de l'orgue, alors qu'au contraire elle cherchait à ne pas entendre la musique qui accompagnait son martyre. Quoi qu'il en fût, elle est à l'époque moderne la patronne de la musique sacrée, des musiciens, des chanteurs et des fabricants d'instruments. 

C’est une joie de célébrer la Sainte patronne des musiciens. Nous sommes invités à prier pour les organistes de notre paroisse, pour ceux qui dirigent les chants de nos assemblées et pour la chorale qui embellit nos fêtes liturgiques. (missel.free.fr)

 

Dans le récit narrant la foi de Cécile, on retient surtout l’invitation « Cécile chantait à Dieu dans son cœur » : c’est en effet le programme de toute vie chrétienne…


« Cécile, toi qui as été fidèle

à ta vocation de baptisée

et qui, comme le Christ,

as donné ta vie

par amour pour le Père,

apprends-moi à dépasser mes peurs

pour témoigner de ma foi au Ressuscité.

Apprends-moi aussi,

toi la sainte patronne des musiciens,

à chanter les louanges du Seigneur

tout au long de ma vie

et même dans mes jours de peine. »

 


Mgr Robert Le Gall

source http://catholique-tarn.cef.fr/spip.php?article1919

image http://p9.storage.canalblog.com/92/34/249840/27533581.jpg

Publié dans Saints