Samedi saint

Publié le par Aumonerie de Purpan (jardinier de Dieu)

HYMNE

 

Pour inventer d'autres espaces, où se relèveront les corps,

Il étendit les bras: Tout homme est libéré,

Le mur s'est écroulé, où l'on avait gravé que Dieu est mort!

Pourquoi vous désoler encore?

               Depuis le jour du sang verse,
               Vous savez bien que tout est grâce
.

Pour vous tenir hors des impasses et vous guider aux lieux déserts,

Il étendit les bras: Les flots se sont dressés,

Son peuple a traversé au merveilleux sentier qu'il a rouvert.

Pourquoi ne pas franchir la mer?

               Depuis le jour du sang versé, 
               Vous savez bien que tout est grâce.

Pour embrasser toutes les races dans sa bénédiction de feu,

Il étendit les bras: Le monde est attiré au centre du foyer

Où l'on peut voir brûler le coeur de Dieu.

Pourquoi ne pas lever les yeux?

               Depuis le jour du sang versé, 
               Vous savez bien que tout est grâce.
 

Pour vous garder près de sa face et vous transfigurer d'Esprit,

Il étendit les bras: Le voile est déchiré, le livre, descellé,

Qui retenaient caché le Dieu de vie.

Pourquoi ne pas courir à lui?

               Depuis le jour du sang versé, 
                         Vous savez bien que tout est grâce.

 

1980. La liturgie des heures, tome II. AELF, Paris, pp.376-377