Mc 10, 28-31 Vivre pour l'autre : devenir humain

Publié le par jardinier de Dieu

Mardi (8ème semaine du temps ordinaire, année B, mise à jour 29 mai 2012)

Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 10,28-31.

Pierre se mit à dire à Jésus : « Voilà que nous avons tout quitté pour te suivre. »

Jésus déclara : « Amen, je vous le dis : personne n'aura quitté, à cause de moi et de l'Évangile, une maison, des frères, des sœurs, une mère, un père, des enfants ou une terre,

sans qu'il reçoive, en ce temps déjà, le centuple : maisons, frères, sœurs, mères, enfants et terres, avec des persécutions, et, dans le monde à venir, la vie éternelle.

Beaucoup de premiers seront derniers, et les derniers seront les premiers. »

 

Fenetre-ouverte-600x763.jpg

Qui de nous peut donner

son esprit aux autres ?

Même dans la plus belle relation

entre homme et femme,

entre mère et enfant,

cela est impossible.

Pour Jésus,

c'est possible.

Il se réjouit de son départ

parce qu'il confirme

que nous pouvons tellement vivre

de son esprit (cf 1 Pi. 1, 10-16),

être baptisé dans son esprit,

que nous devenons

des tenants lieux de Dieu sur terre (A Gesche).

Que nous devenons sa mère,

ses frères et ses soeurs (Cf Mc. 3, 34).

Avoir l'esprit de Jésus,

c'est avoir le sens de l'humain.

C'est développer ce qui fait l'humain

dans notre humanité

en devenant humain.

http://geraldchaput.homily-service.net/marc_10.html

photo http://www.germaine-zurdo.com/wp-content/uploads/2011/04/Fenetre-ouverte-600x763.jpg