Témoignage : la situation des chrétiens en Chine

Publié le par Martine

chine.jpgJ'ai eu l'occasion récemment de rencontrer de jeunes prêtres chinois temporairement en France. On entend et on lit beaucoup de choses sur la situation de l'Eglise en Chine, mais c'est très loin de chez nous. Et puis, on ne connait pas bien ces gens. Alors qu'en est-il réellement ? J'ai été très heureuse de cette rencontre qui est bien sûr restée limitée dans les échanges. Cependant, elle m'a permis de mieux comprendre et surtout de "voir de mes yeux".

Ce sujet est un terrain glissant dans la mesure où il y a une réalité d'interdits, de répression, et d'espionnage. J'avais l'impression de revivre le triste temps de la toute puissance du KGB en URSS. Il y a une Eglise officielle et une Eglise clandestine. Les prêtres sont contrôlés et très limités dans l'exercice de leur ministère. Les séminaires officiels sont vides. Pour les futurs prêtres, tout se passe dans la clandestinité, c'est à dire par le biais de familles catholiques amies. Les rencontres entre chrétiens telles que temps de prière, partage biblique ou autre sont infiltrées et il y a des dénonciations. Etc, etc ... Fréquemment des sanctions tombent : arrestations, temps d'emprisonnement, temps en résidence surveillée.

Malgré ce contexte difficile, de plus en plus de chinois rejoignent l'Eglise catholique, en réaction à la situation très matérialiste de leur société. Le Saint Siège multiplie les initiatives pour un rapprochement. Et nous ? vous ... moi ? Qu'est-ce qu'on fait pour venir en aide à ces gens qui ne peuvent vivre leur foi librement ? Qui vivent dans la clandestinité et la peur ?

J'ai été assez stupéfaite de me trouver en face de jeunes hommes chinois qui ont fait le choix libre de devenir prêtres dans leur pays au risque de leur vie. Ils ont réellement donné leur vie à Dieu et à leurs frères et soeurs.

N'oublions pas dans nos prières nos frères et nos soeurs chinois ! Nous devons les aider par nos prières et ne pas nous taire quand l'occasion nous est donnée.

"Prier pour l'Eglise qui est en Chine doit être également un engagement de tous les catholiques. Les catholiques chinois ont droit à notre prière. Ils en ont besoin." Benoit XVI - 18 mai 2011