The Tree of Life : une leçon de vie ?

Publié le par Martine

tree-of-life.jpgVoilà, la Palme d'Or vient d'être attribuée au film de Terrence Malick : The Tree of Life (L'Arbre de Vie). Je n'ai pas encore trouvé le temps d'aller le voir, alors je me suis contentée pour l'instant de la bande annonce. Toute bande annonce est conçue pour donner envie d'aller voir le film et pour intriguer. J'ai relevé dans celle-ci des phrases qui m'ont effectivement interpelée et que, bien que les sortant de leur contexte cinématographique,  j'ai envie de partager avec vous :

"Il y a deux voies dans la vie : celle de la nature et celle de la grâce. A chacun de choisir" Cette phrase me laisse perplexe. Qu'est-ce que la voie de la nature et celle de la grâce ? Pourquoi seraient-elles les deux seules voies possibles dans la vie ? Et pourquoi faudrait-il choisir entre les deux ? En y réfléchissant on peut voir dans ce que Terrence Malick appelle "la voie de la nature" ce qui relève de l'ordre dit naturel avec sa part de brutalité, d'injustice et de Mal qu'il oppose à "la voie de la grâce" que l'on suppose faite de pureté, de beau et de Bien. On peut penser que c'est à chacun de nous d'explorer ce qu'est pour lui, et pour le monde,  la voie de la nature et celle de la grâce. Chacun est libre de choisir le Bien plutôt que le Mal.

"Faut se battre pour réussir". Oui sûrement. Notre quotidien nous dit clairement que rien n'est acquis ou facile. Mais qu'entend-on par "réussir". Là aussi il peut être bon de se poser parfois la question : qu'est-ce que pour moi "réussir" ? Est-ce important pour moi ? Quel est le but de ma vie ? Et ensuite on peut se demander comment je fais pour atteindre ce but ? Je choisis quel chemin ? Je prends quels moyens ? Si je tombe ou si je n'avance pas assez, est-ce que je baisse les bras ? Où trouver une aide ?

"Un jour on s'écroulera en larmes et on comprendra toutes ces choses". Cela me rappelle une amie, éloignée de Dieu. Un jour, écrasée par la vie, elle est allée dans un monastère. Qu'est-ce qu'elle y cherchait ? Elle ne le savait pas. Mais elle m'a raconté qu'une nuit, elle s'est réveillée et elle a compris. Elle ne m'a pas dit ce qu'elle a compris. Elle m'a juste dit cette phrase "j'ai compris et j'ai pleuré abondamment". Depuis, elle a rencontré Dieu et retrouvé la paix. Son quotidien n'en est pas plus facile, mais elle lui a trouvé un sens. Pour comprendre, il faut chercher.

Enfin, je terminerais ce petit article par une autre phrase citée dans la bande annonce du film : "Sans amour la vie passe comme un éclair". Ne gâchons pas le temps qui passe. Choisissons bien notre voie et le vrai amour.
Source de la photo http://www.playlistsociety.fr/wp-content/uploads/2011/05/The-Tree-of-Life1-300x405.jpg.