Je soutiendrai mon alliance avec vous

Publié le par Père Jean-Luc

Tout ce qui est humain touche le coeur des disciples du Christ
Les joies et les espoirs, les tristesses et les angoisses des hommes de ce temps, surtout des pauvres et de tous ceux qui souffrent, sont aussi les joies et les espoirs, les tristesses et les angoisses des disciples du Christ, et il n’est rien de vraiment humain qui ne trouve écho dans leur coeur.  (Constitution pastorale sur l’Eglise dans le monde de ce temps n°1)

manifestation-espagne.jpg

banderoleNous sommes nombreux à nous souvenir de l’élection de Jean-Paul II lorsqu’il a proclamé « N’ayez pas peur, ouvrez votre porte au Christ ». L’Eglise, en un de ses représentants les plus qualifiés, se manifestait, à la face du monde, comme simple intermédiaire entre l’homme en sa situation et le Christ. Dans cette adresse, il reprenait l’attitude annoncée par l’Eglise une décennie auparavant...
Situer chaque élément dans l’enseignement global du Concile
Relire aujourd’hui les toutes premières phrases de la constitution pastorale sur l’Eglise Gaudium et Spes, aussi bien que celles sur l’Eglise Lumen Gentium, la révélation divine Dei Verbum et même celles concernant la liturgie Sacrosanctum Concilium montrent bien le geste du Concile : les croyants, des hommes comme les autres, vont à eux, tous les autres hommes, en solidarité d’humanité, pour leur annoncer la bonne nouvelle de la vie de Dieu et ainsi amener l’humanité entière à être rassemblés... Il y a cinquante ans les Pères Conciliaires prenaient ainsi en compte la nouvelle donne relationnelle du monde et reformulaient la manière de l’Eglise pour lui donner d’être pleinement accordé à sa mission dans ce nouveau contexte...
Les quatre constitutions constituent un tout cohérent en donnant la visée de l’action ecclésiale Lumen Gentium, l’unité du genre humain dans le Christ, le fondement de son action Verbum Dei l’annonce de la vie éternelle d’auprès de Dieu révélée en Jésus Christ, le progrès de l’organisation interne de la base reconstituante de cette action, la liturgie Sacrosanctum Concilium et les principes des modalités d’action vers les hommes Gaudium et Spes... Parmi ces dernières, en premier, l’écoute sincère de l’autre en toutes ses dimensions... C’est bien ainsi qu’il faut se rapporter et comprendre chaque document conciliaire... en le resituant dans l’agencement global.
L’entendre aujourd’hui pour moi
Ceci étant fait, ces quelques phrases nous questionnent chacun. Une grande question, une question essentielle en toutes nos rencontres, comment allons-nous aux autres ? Dans cette constitution les pères conciliaires réfléchissent, expriment la manière dont l’Eglise conçoit la société humaine, et sa manière à elle, l’Eglise, de s’impliquer... Mais au début, ils mettent bien en avant comme fait premier l’homme, les hommes à rencontrer, qui ne peuvent l’être que dans le dialogue et donc l’écoute de tout ce qui est humain... Comme le disait Paul VI, il s’agit pour l’Eglise de se « faire conversation ». Les chrétiens se reconnaissent comme hommes eux-mêmes, rassemblés en communauté par le Christ... Alors oui aujourd’hui, se posent à moi ces questions : comment et qui est-ce que j’écoute ?... En ce jour, comme en tous les jours, cultivons cette bienveillance envers chacun, souvenons-nous que Notre Dieu est Celui de l’Alliance, de la main tendue vers l’homme, depuis toujours, depuis le jardin de la Genèse « où es-tu Adam ? », celui d’Ur en Chaldée où Abram languissait « Pars vers le pays que je t’indiquerai », depuis celui de la Résurrection avec sa question « Qui cherches-tu ? »... Oui allons à l’autre, recevons ses questions, apportons lui aussi les nôtres, aidons-nous à les élaborer, à les creuser, honorons cette vie que nous recevons en notre pleine et modeste humanité, partageons la... Le Prince de la Vie trouvera à faire son chemin en chacun de nos cœurs... à faire surgir la nouveauté du Salut...

 Les quatre Constitutions apostoliques ou dogmatiques
Avec les diverses introductions qui les situent l’une par rapport aux autres


Je soutiendrai mon alliance avec vous
aucune chair ne sera plus exterminée
par les trombes d’eau du déluge
Il n’y aura plus de déluge pour ruiner la terre.
Dieu dit : Voici le signe de l’alliance que je donne entre vous et moi
et toute la vie avec vous et pour les enfantements futurs.
Mon arc donné dans un nuage signe d’alliance entre moi et la terre
(Livre de la Genèse 9, 11-13)

Père Jean-Luc

Pour la première Samedi (12 mai 2012), des milliers d'Espagnols se sont à nouveau regroupés sur la place madrilène avec l'intention d'y organiser pendant quatre jours une «assemblée permanente». Le mouvement de contestation des «Indignés» était né le 15 mai 2011 sur la place Puerta del Sol à Madrid. Pendant un mois, les manifestants avaient campé là, faisant des émules dans le monde entier. Les «Indignados» ont repris leurs slogans favoris comme «Ils ne nous représentent pas» ou «Un autre monde est possible». Crédits photo : ANDREA COMAS/REUTERS

photo http://www.lefigaro.fr/international/2012/05/12/01003-20120512DIMFIG00452-espagne-les-indignes-fetent-leur-anniversaire-dans-la-rue.php

Publié dans Concile Vat II