Trois dernières paroles du Christ

Publié le par Jardinier de Dieu

L’évangéliste saint Luc rapporte trois paroles de Jésus quand il fut élevé sur la croix.

antonello.jpg

La première : « Père, pardonne-leur : ils ne savent ce qu’ils font ! » (Lc 23, 33-34) est une intercession au Père pour le pardon de ses bourreaux. Jésus accomplit ainsi l’amour des ennemis qu’il avait enseigné à ses disciples. Et il affirme que le motif de sa demande est le fait de ‘ne pas savoir’, de l’ignorance, pour laisser ouvert le chemin de la conversion, comme l’attestera le centurion reconnaissant en Jésus le juste, le Fils de Dieu.

 

La seconde parole exauce bien au-delà de sa demande, le bon larron, crucifié lui aussi. « En vérité, je te le dis, aujourd’hui tu seras avec moi dans le Paradis » (Lc 23, 43). Jésus l’assure d’être aujourd’hui avec lui dans le paradis. Il donne la ferme espérance que la bonté de Dieu peut nous toucher jusqu’au dernier instant, aussi difficile qu’ait pu être notre vie.

 

Enfin, la dernière parole : « En tes mains, je remets mon esprit » (Lc 23, 44-46), est reprise d’un psaume. C’est une affirmation renouvelée et confiante d’abandon au Père. Comme il l’avait annoncé, Jésus a été livré aux mains des hommes, mais c’est dans les mains du Père qu’il remet son esprit, accomplissant tout.

 

Chers amis, dans cette attitude de Jésus au moment de mourir, puisons la certitude que nous aussi, malgré les épreuves et la souffrance, nous ne tomberons jamais des mains de Dieu. Il nous a créés, nous soutient et nous accompagne tout au long de notre vie !

 

Benoît XVI, Catéchèse, audience du 15 février 2012

http://www.zenit.org/article-30167?l=french

photo http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/5/5d/Antonello_da_Messina_027.jpg/422px-Antonello_da_Messina_027.jpg

Publié dans Pape