Un cadeau de Noël

Publié le par Jardinier de Dieu

Noël approche. Tout le monde pense faire des cadeaux pour leurs proches, leurs amis… Les résidents de la maison de retraite dans mon quartier préparent aussi leur Noël. Ils attendent la visite des proches. Ils préparent des cadeaux comme ils peuvent pour leurs proches.

Un vieil homme s’essaie à fabriquer un jouet en bois pour son petit fils. Une dame au fond de la grande salle de séjour est en train de finir un tricot pour sa petite fille… Toutes les personnes âgées dans cette résidence sont occupées sauf une qui se trouve dans le coin de droite de la salle. Elle a l’air d’être très indifférente à l’animation autour d’elle. Souvent, elle reste seule dans son coin. On peut dire qu’elle ne craint pas la solitude. De sa place, elle observe les autres vieux. Sa silhouette est comme un fil de fer courbé, cela ne lui rend pas facile d’être avec les autres. Son regard est toujours lointain. En fait, elle a un seul enfant qui ne peut plus aller la voir. Car il doit purger une peine à perpétuité en prison. Malgré tous les défauts de son fils, elle l’aime toujours. Car c’est son enfant.

vieille femme

Elle pense souvent à son fils notamment au moment des fêtes. Quel cadeau peut-elle lui faire ? Elle n’a pas d’argent. C’est grâce à l’aide des assistantes sociales, qu’elle a obtenu une place dans cette maison de retraite publique. Une grande chance pour elle !

Elle sait que son fils aime beaucoup les cigares, mais elle ne peut pas en acquérir. Plusieurs fois elle a demandé au personnel de lui rendre ce service. Mais malheureusement, la relation dans cette maison c’est du « donnant-donnant ». Donc si elle n’a rien à donner, elle ne reçoit rien.

Le seul bien qu’elle a, ce sont ses lunettes offertes par une de ses nièces. Malheureusement, cette nièce vient de décéder il n’y a pas longtemps dans un accident de la route.

Depuis quelques jours, elle a remarqué que son voisin de chambre a beaucoup de cigares, en revanche il n’a pas de bonnes lunettes comme elle. Aujourd’hui dans la grande salle de séjour, pour la première fois, elle s’avance vers ce « voisin » et lui propose d’échanger quelques cigares contre ses lunettes. Après avoir essayé les lunettes, le vieil homme accepte cette proposition. Il est ravi d’avoir une meilleure vue. Retournant à son coin, la vieille femme découvre que désormais sans lunettes, elle ne peut plus lire. Mais le désir d’apporter un petit bonheur à son fils l’emporte dans son cœur. Elle accepte tout pour offrir un peu de joie à celui qui est né de sa chair, qu’elle allaité de son sein et qu’elle aime profondément.
photo http://4.bp.blogspot.com/_cx3t5Jp35mM/S_lKdebb6XI/AAAAAAAACO4/wTgGC5GzGZM/s1600/vieille+femme.jpg

Publié dans Pensée du jour