Mt 25, 1-13 Veillez donc, car vous ne savez ni le jour ni l’heure

Publié le par Jardinier de Dieu

Vendredi (21ème semaine du temps ordinaire)

Evangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 25, 1-13

 

Jésus parlait à ses disciples de sa venue ; il disait cette parabole : « Le Royaume des cieux sera comparable à dix jeunes filles invitées à des noces, qui prirent leur lampe et s’en allèrent à la rencontre de l’époux. Cinq d’entre elles étaient insensées, et cinq étaient prévoyantes : les insensées avaient pris leur lampe sans emporter d’huile, tandis que les prévoyantes avaient pris, avec leur lampe, de l’huile en réserve. Comme l’époux tardait, elles s’assoupirent toutes et s’endormirent. Au milieu de la nuit, un cri se fit entendre : ‘Voici l’époux ! Sortez à sa rencontre.’ Alors toutes ces jeunes filles se réveillèrent et préparèrent leur lampe. Les insensées demandèrent aux prévoyantes : ‘Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s’éteignent.’ Les prévoyantes leur répondirent : ‘Jamais cela ne suffira pour nous et pour vous ; allez plutôt vous en procurer chez les marchands.’ Pendant qu’elles allaient en acheter, l’époux arriva. Celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces, et l’on ferma la porte. Plus tard les autres jeunes filles arrivèrent à leur tour et disent : ‘Seigneur, Seigneur, ouvre-nous !’ Il leur répondit : ‘Amen, je vous le dis : je ne vous connais pas.’ Veillez donc, car vous ne savez ni le jour ni l’heure. »

aide.jpg 

1- « …invitées à des noces »

Ces dix jeunes filles se sont préparées pour l’événement. Vous pensez : une noce ! Elles ont certainement revêtu leur plus bel habit, mais aussi pris leur lampe. Je peux me mettre auprès d’elles, considérer leur attitude, entendre ce qu’elles se disent. Comment vivent-elles le retard de l’époux ? 

2- « Voici l’époux ! »

C’est un cri. Dans la nuit déjà bien avancée.

C’est surtout un appel à se bouger pour aller à la rencontre de l’époux. Et certaines sont freinées, distraites, empêtrées par une affaire d’intendance. Il leur manque de l’huile.

Je peux demander à l’Esprit Saint qu’il m’aide garder vive l’espérance de la venue du Seigneur. Comme à percevoir ce qui me distrait et me freine. 

3- « Veillez »

Ce n’est pas une affaire de calendrier : « car vous ne savez ni le jour ni l’heure. » C’est une question d’attitude, de priorité. Inséparablement personnelles – dans la parabole, l’huile ne se prête pas – et communautaires – la noce rassemble largement – .metier_service.jpg

Ce n’est pas une affaire de longueur de temps. C’est plutôt une question de disponibilité à rencontrer les autres, le Seigneur, moi-même.

Comment ai-je vécu telle ou telle rencontre de ma semaine ? Je peux parler de cela au Seigneur. Lui demander conseil.

http://www.stignace.net/SiteMT/Paroles/mt25_1_13.htm

Source de la 1ère photo

http://www.lesechosdelafranchise.com/images/2009/02/20/1415_1237446923_aide_220x273p.jpg

Source de la 2ème photo http://www.taxisg7.fr/images/metier_service.jpg