Vocations : faire confiance à la force de Dieu

Publié le par père Jean-Luc

poissons 2

poissons1

Dans la liturgie du dimanche 10/02/2013 (4ème dimanche du temps ordinaire, année C), l'Evangile selon Luc présente le récit de l'appel des premiers disciples, avec une version originale par rapport aux deux autres synoptiques, Matthieu et Marc (cf. Mt 4,18-22; Mc 1,16-20). L'appel, en effet, est précédé de l'enseignement de Jésus à la foule et d'une pêche miraculeuse, qui advient par la volonté du Seigneur (Lc 5,1-6). Tandis que la foule se presse sur la rive du lac de Génésareth pour écouter Jésus, Il voit Simon qui est découragé car il n'a rien pêché de toute la nuit. Il lui demande tout d'abord de pouvoir monter dans sa barque pour enseigner la foule en se tenant à quelque distance de la rive; puis, une fois la prédication terminée, il lui commande d'avancer au large avec ses compagnons et de jeter les filets (cf. v. 5). Simon obéit, et ils pêchent une quantité incroyable de poissons. De cette façon, l’évangéliste montre comment les premiers disciples ont suivi Jésus en se confiant à Lui, en se fondant sur sa Parole, accompagnée aussi de signes prodigieux. Nous observons que, avant ce signe, Simon s'adresse à Jésus en l'appelant «Maitre» (v. 5), alors qu'ensuite il l'appelle «Seigneur» (v. 7). C'est la pédagogie de l'appel de Dieu, qui ne regarde pas tant les qualités des élus, mais leur foi, comme celle de Simon qui dit : «Sur ta parole je jetterai les filets» (v. 5).

Benoît XVI Angélus du 10 février 2013

photo 1 http://bertan.gipuzkoakultura.net/img/17/grandes/VERDEL.jpg

photo 2 http://www.journaldelenvironnement.net/mediatheque/3/7/9/000003973_5.jpg

Publié dans Pape