YouCat (L'appel du St Père aux jeunes)

Publié le par Kim-Liên Tô

Benoît XVI espère que beaucoup de jeunes se laisseront séduire par YouCat (Yourth Catechism of the catholic church). Quelques extraits du manuel de catéchisme écrit en vue de JMJ 2011 à Madrid :  


youcat.jpg

  • Le Pape Jean-Paul II se résolut alors à prendre une décision audacieuse: il décida que les évêques du monde entier écriraient un livre pour répondre à ces questions. Il me confia la tâche de coordonner les travaux des évêques et de veiller afin que des contributions des évêques naisse un livre - je veux dire un vrai livre, pas une simple juxtaposition d'une multitude de textes.... Je restai effrayé de cette tâche, et je dois avouer que je doutai que quelque chose de ce genre pût réussir.
  • Je dois avouer qu'aujourd'hui encore, le fait que ce projet ait finalement réussi me semble un miracle. Nous nous sommes rencontrés trois ou quatre fois par an pendant une semaine et nous avons discuté avec passion des morceaux de texte qui avait été mis au point entre-temps.
  • Dans un ouvrage comme celui-ci il y a beaucoup de points discutables: tout ce que les hommes font est insuffisant et peut être amélioré, et malgré cela c'est un grand livre, un signe de l'unité dans la diversité. A partir de nombreuses voix, on a pu former un choeur, car nous avons avions la partition commune de la foi, que l'Eglise nous a transmise par les apôtres à travers les âges jusqu'à aujourd'hui.
  • Vous devez connaître ce que vous croyez; vous devez connaître votre foi avec la même précision qu'un spécialiste en informatique connaît le système d'exploitation d'un ordinateur; vous devez la connaître comme un musicien connaît son morceau; oui, vous devez être bien plus profondément enracinées dans la foi que la génération de vos parents, pour pouvoir résister avec force et détermination aux défis et aux tentations de ce temps.
  • Vous avez besoin de l'aide de Dieu, si votre foi ne veut pas se tarir comme une goutte de rosée au soleil, si vous ne voulez pas succomber à la tentation de la société de consommation, si vous ne voulez pas que votre amour se noie dans la pornographie, si vous ne voulez pas trahir les faibles et les victimes d'abus et de violence.
  • (...) je voudrais encore vous donner un dernier conseil: vous savez tous de quelle façon la communauté des croyants a été blessée par les attaques du mal, par la pénétration du péché à l'intérieur, et même dans le cœur de l'Eglise . Ne prenez pas cela comme une excuse pour fuire la présence de Dieu; vous êtes vous-mêmes le corps du Christ, l'Église!

Publié dans A lire