L’appel nous demande d’être justes par la foi au Christ

Publié le par Père Jean-Luc Fabre

20. [...] L’apôtre Paul a parcouru un chemin similaire. Avant de rencontrer le Christ sur le chemin de Damas, il consacrait sa vie à observer de manière irréprochable la justice de la loi (cf. Ph 3, 6). La conversion au Christ l’amena à changer complètement de regard, au point qu’il affirme dans la Lettre aux Galate : « Nous avons cru, nous aussi, au Christ Jésus pour devenir des justes par la foi au Christ, et non par la pratique de la Loi » (2, 16). Sa compréhension de la justice change radicalement. Paul situe désormais en premier la foi, et non plus la loi. Ce n’est pas l’observance de la loi qui sauve, mais la foi en Jésus-Christ, qui par sa mort et sa résurrection, nous a donné la miséricorde qui justifie. La justice de Dieu devient désormais libération pour ceux qui sont esclaves du péché et de toutes ses conséquences. La justice de Dieu est son pardon (cf. Ps 50, 11-16). (Dernier passage du n°20 de la Bulle d'indiction de la miséricorde - Pape François)

  • Est-ce que je prends le temps de réaliser que ceux qui m’enseigne la voie, sont des personnes qui parlent de leur propre expérience comme Paul ?
  • Est-ce que je considère avec respect que les personnes me parlent d’elles, de leur vie, de leur existence ?
  • Est-ce que j’accepte de penser que la justice de Dieu va jusqu’au pardon, pour moi, pour mes proches, pour tous les hommes ? Que nous sommes tous dans ce mouvement ?

Père Jean-Luc Fabre

[Source image  http://www.associationdemarie.org/blog/wp-content/uploads/2014/08/kajP9s5582qk1qPbwR7nbuRIN1U.jpg]

******************

(les liens ci-dessous seront activés au fur à mesure, d'ici au dimanche de la Miséricorde Divine)