La civilisation de l’amour attend la conversion des chrétiens

Publié le par Jardinier de Dieu

 « Le Dieu d'amour et de miséricorde t'a choisi pour être au service des autres afin de cultiver l'amour, le partage, la tolérance entre les peuples de toute confession, croyants ou non croyants jusqu'à ton dernier souffle» a dit Roselyne Hamel dans son adieu à son frère Jacques Hamel, le 2 at 2016. Cultiver l’amour ! Dans la prière à Notre-Dame de France, Reine de la Paix, nous pouvons retrouver les mots « cultiver la civilisation de l’amour »
Alors que signifie cette civilisation de l’amour ?
Cette expression a été utilisée pour la première fois, le 25 décembre 1975 par Paul VI. Puis elle a été souvent reprise par Jean-Paul II. Le passage suivant nous offre  une présentation de ce que peut représenter pour nous la civilisation de l’amour.
Pour le pape, la civilisation de l’amour (1) « s’oppose à la contestation, au matérialisme et au conformisme qui est une conséquence de la peur », écrit encore l’auteur. Et c’est toujours en référence à cette civilisation de l’amour, qui implique la paix, que Paul VI dénonce la course aux armements, la délinquance et le terrorisme.
L’étude des différents textes de Paul VI fait apparaître que cette civilisation est une réalité « non pas utopique, mais surnaturelle. Pour dire les choses autrement ce n’est pas un mythe, mais un mystère qui exige la foi pour être envisagé », écrit le P. de Laubier. Il rajoute aussi que « La ‘civilisation de l’amour’ attend la conversion des chrétiens. » Une conversion qui renouvelle en profondeur les capacités d’aimer et de vivre-ensemble. Telle est la conviction à laquelle Paul VI n’a jamais dérogé même au cœur des années de tempête qui ont suivi le Concile. Ce n’est pas le moindre des intérêts de ce livre que de nous faire (re)découvrir cette période difficile pour l’Église à travers des textes et des discours qui méritent d’être mieux connus. En lisant P. de Laubier, « l’écologie humaine » dont il est tant questions en ce moment apparaît comme une autre manière de parler de cette « civilisation de l’amour ».( http://doctrine-sociale.blogs.la-croix.com/paul-vi-prophete-de-la-civilisation-de-lamour/2014/07/05/
---------------------------------------------------------------------------------------------
(1) Patrick de Laubier, La civilisation de l’amour selon Paul VI, Frédéric Aimard éditeur, 112 p., 13 €.

Publié dans A lire