Ep 1, 17-23 Recevons la force du Christ ressuscité

Publié le par Père Jean-Luc Fabre

2e lecture de la messe de l'Ascension, 29 mai 2014

En ces quelques lignes, Paul nous redit la manière d’être, de voir, de se situer, de comprendre le mystère de Dieu, du Christ, de notre propre vie… Ce don qui lui a été fait et qu’il nous transmet, il le demande aussi pour nous à Dieu. Le don de l’Esprit qui nous introduit dans le mystère, qui nous donne de relier nos propres expérience au cœur même de l’aventure du salut. L’esprit de sagesse nous ouvre ainsi un avenir radicalement nouveau, au-delà de tout ce que nous pouvions imaginer, concevoir.

 

Ce que nous éprouvons, sous forme de consolation, est la force même de la résurrection du Seigneur, parce qu’à travers cela nous devenons membre de son corps, l’Eglise dont il est la tête. Affirmation phénoménale, mais affirmation qui s’atteste en chacune de nos vies, aussi bien la plus exposée, la plus brillante que la plus secrète, la plus modeste.

 

Ce mouvement, cette force peuvent conduire nos vies vers leur finalité véritable qui dépasse notre devenir strictement personnel, cette force nous conduit à nous donner librement et gracieusement au Corps de louange qui se constitue. Je ne cherche plus à me développer, à grandir mais à ce que le Corps du Christ se constitue en moi, en les autres, par le chemin qui plaît au Seigneur. C’est à cette aune que tout doit être mesuré en ma vie, en mon existence. Dès lors je ne me juge plus, je m’efforce seulement de répondre à cette force de puissance infinie mais qui ne cesse de respecter ma petite volonté…  Tout de la vie chrétienne est là, simplement là, mystérieusement là dans le quotidien de nos vies. Le Seigneur Jésus est grand, en habitant le plus modeste de nos vies avec douceur par le souffle de son Esprit qui nous relie. Recevons, chacun pour tous, la force du Christ ressuscité !

 

Ephésiens 1, 17-23 Frères, que le Dieu de notre Seigneur Jésus Christ, le Père dans sa gloire, vous donne un esprit de sagesse pour le découvrir et le connaître vraiment. Qu'il ouvre votre cœur à sa lumière, pour vous faire comprendre l'espérance que donne son appel, la gloire sans prix de l'héritage que vous partagez avec les fidèles, et la puissance infinie qu'il déploie pour nous, les croyants. C'est la force même, le pouvoir, la vigueur, qu'il a mis en œuvre dans le Christ quand il l'a ressuscité d'entre les morts et qu'il l'a fait asseoir à sa droite dans les cieux. Il l'a établi au-dessus de toutes les puissances et de tous les êtres qui nous dominent, quel que soit leur nom, aussi bien dans le monde présent que dans le monde à venir. Il lui a tout soumis et, le plaçant plus haut que tout, il a fait de lui la tête de l'Église qui est son corps, et l'Église est l'accomplissement total du Christ, lui que Dieu comble totalement de sa plénitude.

Père Jean-Luc Fabre

http://chantierjeuneslauquet.fr/wp-content/uploads/2014/04/le-christ-ressuscit%C3%A9-de-Jacques-Bourgault.jpg

Le christ ressuscité de Jacques Bourgault

Le christ ressuscité de Jacques Bourgault