Parcours historique de la présence bimillénaire des chrétiens au Moyen - Orient : 2e partie ; une grande richesse culturelle !

Publié le par Père Jean-Luc Fabre

Le patriarche rappelle la richesse des rites orientaux, qui ont été le berceau culturel de la région du Moyen-Orient, aussi bien avant l’apparition de l’Islam que depuis que celui-ci a une position hégémonique dans la région. Tout du long des siècles, ces Eglises ont manifesté l’essence du christianisme en transmettant dans le cadre imparti « leur culture chrétienne de paix, de coexistence pacifique, de respect de l’autre différent, de l’ouverture aux autres cultures ».

Père Jean-Luc Fabre


Coptes, Grecs, Syriaques, Maronites, Chaldéens, Arméniens …

Conférence à l’UNESCO du Patriarche Card. Béchara Boutros RAI Paris, le 25 avril 2015

6. Le Code de Droit Canonique des Eglises Orientales (c. 28 § 2) reconnaît cinq principaux rites orientaux issus de la Tradition des Eglises patriarcales d’Alexandrie, d’Antioche, de Constantinople, d’Arménie et de Perse. Ils sont les rites : grec, syriaque, chaldéen, alexandrin ou copte, et arménien. Eux-mêmes se subdivisent en d’autres composantes. Il s’agit pratiquement des chrétiens catholiques et orthodoxes : Coptes, Grecs, Syriaques, Maronites (tous catholiques), Chaldéens, Arméniens, en plus des Latins et des membres des communautés ecclésiales issues de la Réforme. Il s’agit donc d’une grande richesse culturelle.

7. Toutes ces Eglises et leurs riches patrimoines ont constitué, avant la parution de l’Islam au VIIème siècle et la création des Etats actuels du Moyen-Orient, la base culturelle de toute cette région. Même la Péninsule d’Arabie avait déjà accueilli elle aussi évêchés et monastères, et certaines tribus arabes se sont converties au christianisme. Donc la rencontre entre Christianisme et Islam s’est effectuée au cœur de l’Arabie dès les premières années de l’hégire. Au nord de la Péninsule, d’autres Arabes chrétiens se sont installés sur les confins désertiques séparant les deux empires perse et byzantin. La tradition veut que Mahomet, Prophète des Musulmans, ait été en contact avec les milieux chrétiens à la Mecque et Yathrib, ainsi qu’au cours de ses voyages dans le désert syrien. A la Foire d’Oqaz, il aurait écouté les sermons de l’évêque de Najran.

8. Les chrétiens du Moyen-Orient commencèrent donc leur cheminement avec les musulmans depuis 1400 ans, sous les différents Empires et époques : Omeyade (661-750), Abbasside (750-1258), Mamelouks (1250 - 1516) et Ottomane ou Turque (1516 -1918). Ils ont su préserver leur présence malgré toutes les difficultés de la vie en commun avec les musulmans, durant ces époques plutôt obscurs et très durs. Cependant ils transmettaient, dans leurs milieux et dans les espaces consentis, leur culture chrétienne de paix, de coexistence pacifique, de respect de l’autre différent, de l’ouverture aux autres cultures.

source du texte de la conférence : http://www.maronites.fr/spip.php?article234 
sources des photos :

Précédent                                                      Suivant

 

Publié dans actualités