Intentions de prière du pape François pour février 2016

Publié le par Jardinier de Dieu

“Homme-Terre, une connexion à restaurer”: c’est le titre de l’édito du magazine Prier au cœur du monde de ce mois de favrier 2016, par le père Xavier Jahan, SJ, directeur.

L’intention de prière “universelle” que le pape aux catholiques en février 2016 par l’Apostolat de la prière, porte sur le respect de la création : “Prions pour que nous recevions la création comme un don à soigner et protéger pour les générations futures.

Son intention de prière “Pour l’évangélisation” concerne les Peuples d’Asie et la foi chrétienne:
Pour qu’augmentent les opportunités de dialogue et de rencontre entre la foi chrétienne et les peuples d’Asie.”

La vidéo, une initiative développée par le Réseau Mondial de Prière du Pape (Prier au cœur du monde-Apostolat de la Prière) pour collaborer à la diffusion des intentions mensuelles du pape François à propos des défis de l’humanité, sera en ligne normalement au début du mois: https://www.youtube.com/watch?v=uVNJvANki2U

L’édito du Père Jahan est suivi de la transcription des paroles du pape François dans la vidéo.

Homme-Terre, une connexion à restaurer

Une nouvelle vidéo du pape appelle tous les croyants à engager leur prière au long du mois de février pour que « nous recevions la création comme un don à soigner et protéger pour les générations futures ».

Répondre et relayer cet appel, c’est le rôle de cet Apostolat de la Prière qui s’appelle maintenant Réseau Mondial de Prière du Pape. Nous avons donc besoin de l’aide de chacun pour diffuser autour de lui cet appel du pape, ce rappel de notre responsabilité à tous. Ce changement de nom à l’avantage d’être plus explicite et doit permettre une meilleure lisibilité de ce réseau autrement invisible, puisqu’il s’agit d’un réseau de cœurs priants, à la suite et à la manière de Jésus s’offrant librement et gratuitement à son Père. Faire de nos vies, à la manière de Jésus, une offrande eucharistique en portant un aspect crucial de notre monde.

Aujourd’hui, et tout au long du mois, cela prend cette dimension de l’avenir de notre planète. Nous en avons déjà beaucoup entendu parler de différentes manières. Mais plus précisément avec la sortie de l’encyclique du Pape Laudato si, et plus récemment avec l’évènement de la Cop21.
Mais on ne peut se contenter de « regarder passer les trains » : la participation de tous est requise, et pas seulement de manière ponctuelle, « quand ça nous chante », mais de manière régulière, d’autant plus qu’on nous le demande ! Cela bouscule nos habitudes, nos train-trains ordinaires ? Nous devons nous laisser transformer.

Et la première action que nous avons tous à entreprendre et qui est accessible à tous est celle de la prière. La prière agit certainement mais souvent à la manière d’un levain dans la pâte, de manière invisible. Et pourtant son action est réelle. Voilà ce qui se passe dans notre monde si nous négligeons cette première étape : la pâte ne lève pas, la transformation essentielle de la pâte la rendant comestible ne peut advenir. Cette action parce qu’elle échappe à nos sens premiers est un combat qui se gagne dans la durée, la persévérance.

C’est pourquoi nous devons aussi nourrir notre prière dans cette perspective.

C’est, comme vous le savez, la raison d’être des articles que nous mettons en ligne au long du mois. Nous attirons tout spécialement votre attention sur les témoignages qui viendront nourrir notre site au long de ce mois.

N’hésitez pas à nous faire part de vos réactions sur l’aide qu’ils ont pu ou non vous apporter !

Nous comptons sur vous pour porter cette intention dans la prière avec nous !

Xavier Jahan, sj, Directeur national

Pour vous aider à tenir bon dans la prière tout au long du mois, une idée : le fond d’écran

PAROLES DU PAPE FRANÇOIS  DANS LA VIDÉO DE CE MOIS

« Croyants et incroyants, nous sommes unis pour dire que la terre est un héritage commun dont les fruits doivent bénéficier à tous. Et pourtant, que se passe-t-il dans le monde où nous vivons ?

La relation entre la pauvreté et la fragilité de notre planète exige une nouvelle et meilleure manière  de concevoir l’économie et le développement, d’inventer une nouvelle manière de vivre.

Je vous invite à vous joindre à une discussion nouvelle au sujet de la construction  future de notre planète. Car nous avons besoin d’un débat qui nous unisse tous. Je suis convaincu que vous voudrez vous y joindre. Ce mois-ci, je vous fais une demande spéciale : que nous recevions la création comme un don à soigner et à protéger pour les générations futures.

Prendre soin de notre maison commune, nous libérer du consumérisme qui nous rend esclaves. Il y a des gens qui ont trop à manger et doivent faire attention à ne pas trop grossir. Et il y a des gens qui n’ont pas un morceau de pain à manger par jour. J’ai confiance, je suis sûr, que vous allez prier ! »

Pape François