Intentions de prière du Pape - Janvier 2016

Publié le par Jardinier de Dieu

Voici les intentions de prière du Pape pour le mois de janvier 2016

Ces deux intentions, précédées d’un préambule, sont lues en complément de la prière universelle préparée par l’équipe liturgique. Elles peuvent être introduites ainsi : «En communion avec des millions de chrétiens à travers le monde, prions maintenant pour les intentions que confie le Pape à l’Église ce mois-ci».

Intention de prière universelle

1 – Prions pour que le dialogue sincère entre les hommes et les femmes de différentes religions porte des fruits de paix et de justice. Seigneur, nous te confions nos efforts de justice et de paix : qu’ils soient basés sur l’effort de vouloir d’abord le bonheur des autres, désamorçant la jalousie qui engendre la guerre. Avec Toi, nous voulons faire progresser la paix cette année. Viens à notre aide, Seigneur, rien n’est impossible pour Toi, nous te prions.

Intention de prière pour l'évangélisation - Unité des chrétiens

2 – Prions pour qu’avec la grâce de l’Esprit Saint, les divisions entre chrétiens soient surmontées par le dialogue et la charité chrétienne. Seigneur Jésus, tu donnes à tes frères et sœurs la grâce de l’unité. Nous te remercions pour les progrès récents, comme la levée de l’excommunication entre catholiques et orthodoxes (7 décembre 1965) ou, la déclaration conjointe sur la justification avec la Fédération luthérienne mondiale (16 juin 1998). Nous nous présentons devant toi en sachant que nous avons tout à recevoir de Toi : pour que nos cœurs et nos efforts correspondent à Ton désir de nous voir unis en Toi, Seigneur, nous te prions.

MÉDITATION

Gardons en mémoire les gestes de rapprochement interreligieux dont nous avons été témoins, par exemple le Pape François réunissant Shimon Peres et Mahmoud Abbas dans les jardins du Vatican, ou François disant à la communauté musulmane de Koudoukou (Bangui) :

« Chrétiens et musulmans, nous sommes frères. Nous devons donc nous considérer comme tels, nous comporter comme tels. Nous savons bien que les derniers événements et les violences qui ont secoué votre pays n’étaient pas fondés sur des motifs proprement religieux. Celui qui dit croire en Dieu doit être aussi un homme, une femme, de paix. Ensemble, disons non à la haine, non à la vengeance, non à la violence, en particulier à celle qui est perpétrée au nom d’une religion ou de Dieu. Dieu est paix, Dieu salam. Prions et travaillons pour la réconciliation, la fraternité et la solidarité entre tous, sans oublier les personnes qui ont le plus souffert de ces événements. Que Dieu vous bénisse et vous protège ! Salam alaykuom ! »

Thierry Monfils, sj – Equipe Apostolat de la prière
image
http://p5.storage.canalblog.com/57/17/900334/72025579.png