Jn 14, 23-29 En ce jour, recevoir vraiment la Paix en nous pour prendre la suite du Christ à laquelle il nous appelle…

Publié le par Père Jean-Luc Fabre

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 14,23-29.
Jésus lui répondit : « Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole ; mon Père l’aimera, nous viendrons vers lui et, chez lui, nous nous ferons une demeure.
Celui qui ne m’aime pas ne garde pas mes paroles. Or, la parole que vous entendez n’est pas de moi : elle est du Père, qui m’a envoyé.
Je vous parle ainsi, tant que je demeure avec vous ;
mais le Défenseur, l’Esprit Saint que le Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera tout, et il vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit.
Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix ; ce n’est pas à la manière du monde que je vous la donne. Que votre cœur ne soit pas bouleversé ni effrayé.
Vous avez entendu ce que je vous ai dit : Je m’en vais, et je reviens vers vous. Si vous m’aimiez, vous seriez dans la joie puisque je pars vers le Père, car le Père est plus grand que moi.
Je vous ai dit ces choses maintenant, avant qu’elles n’arrivent ; ainsi, lorsqu’elles arriveront, vous croirez.

Les temps liturgiques ne sont pas des temps inertes, bloqués sur une seule attitude. Ils sont là pour nous aider, comme membres du peuple de Dieu, à entrer dans le mystère de la révélation de Dieu, telle qu’elle se manifeste lors de la fête qui clôt le temps liturgique…
 
Ainsi le Carême n’est pas un temps pour faire des efforts mais pour disposer nos cœurs à recevoir la révélation de l’amour de Dieu, tel qu’il se manifeste au cours des trois jours saints. A travers le don que le Seigneur fait de lui-même à la Cène, l’abandon qu’il vit le Vendredi Saint et le pardon qui se manifeste par les apparitions du Ressuscité le jour de Pâques…
 
De la même façon, le temps pascal nous aide à entrer dans la transformation qui constitue l’Eglise, à travers les diverses apparitions du Christ Ressuscité.
 
Ce dimanche nous sommes à un moment d’inversion, juste avant l’Ascension, qui signera l’arrêt d’un certain type d’apparition du Christ Ressuscité et le commencement de nouveaux modes d’apparition à travers l’action même de son corps l’Eglise animée par l’Esprit.
 
Dans le passage de Saint Jean que nous venons de lire, un mot fait charnière celui de Paix, ce mot que le Christ prononce à chacune de ses apparitions mais que nous comprenons mieux maintenant parce que nous pouvons la recevoir.
 
La Paix de Dieu, c’est ce qui vient en nous fondamentalement lorsqu’en nous, nous avons laissé la vie de Dieu se développer, cette vie c’est le dialogue entre le Fils et le Père, dialogue qui engendre l’Esprit. Cette vie que le Fils reçoit intégralement du Père et qu’il lui rend complétement. Cette vie qui est inaltérable, qui peut engloutir la mort, le péché, le refus, qui est la Vie éternelle.
 
Cette vie reçue en nous se manifeste d’abord par la joie, mais en demeurant en nous, elle devient paix, non la paix du monde, mais une paix intérieure, que rien n’altère, qui rend pleinement disponible, la paix de Dieu, qui nous rend par cela même témoin  du Mystère de Dieu, là où nous sommes, capables d’apporter cette paix au monde, parce qu’elle a déjà traversé toutes les divisions.
 
C’est bien là où nous en sommes à ce moment du temps pascal, comme corps ecclésial. Vivons pleinement cette transformation intérieure, laissons la vie trinitaire produire son fruit de paix en nous, et nous deviendrons porteurs de cette paix pour le monde. Cela aidera les autres à traverser les épreuves, les divisions, les abandons, les rejets, les trahisons, les peurs…
 
Sachons recevoir cette paix comme nous y invite le Pape François en cette année de la Miséricorde, reconnaissons-la à l’œuvre dans ce qui nous donne de pouvoir réconforter nos frères, nous donne de pouvoir parler avec bienveillance, d’agir avec courage, laissons le mystère de Dieu habiter notre humanité, laissons le projet de Dieu prendre chair par nous dans le monde. Amen !

Père Jean-Luc Fabre

[Source : http://www.vivreaujourdhui.com/wp-content/uploads/2015/11/2014_11_22_Jardin-de-la-réconciliation.jpg]