N’en parler jamais, y penser toujours !

Publié le par Jardinier de Dieu

Chers amis, chaque jour, jusqu’au 25 mars, fête de l’annonciation, nous vous proposerons de vous laisser toucher par tel ou tel aspect de la lettre apostolique du Pape François qu’il a adressé à tous les consacrés à l’occasion de l’Année de la Vie consacrée. Vous découvrirez peu à peu comment cette adresse est pour chacun de nous… A chaque fois, un titre, un extrait, un bref commentaire, une photo…

Le jardinier de Dieu

Voici le premier passage du n°3 / IIe chapitre de cette lettre :

Les religieux et religieuses, à égalité avec toutes les autres personnes consacrées, sont appelés à être « experts en communion ». J’attends par conséquent que la « spiritualité de la communion », indiquée par saint Jean-Paul II, devienne réalité, et que vous soyez en première ligne pour recueillir le « grand défi qui se trouve devant nous » en ce nouveau millénaire : « faire de l’Église la maison et l’école de la communion »[5]. Je suis certain que durant cette Année vous travaillerez avec sérieux pour que l’idéal de fraternité poursuivi par les Fondateurs et Fondatrices grandisse à tous les niveaux, comme des cercles concentriques.

Et si là il y avait l’intuition la plus forte portée par au moins deux Papes Saint Jean-Paul II et François, la réponse véritable à l’évolution de notre monde, ne pas faire sans, mais faire avec commencer par-là, rassembler les quelques pains, les quelques poissons, les quelques personnes et faire avec ce qu’il y a à faire, le vivre sans cesse, de telle manière que cela devienne comme une deuxième nature, et par là, l’énorme tas de sable de l’individualisme se met à bouger, à se rassembler, à s’unifier, à vibrer, à chanter la louange !

[Source de l’image http://static.lexpress.fr/medias_9806/w_2048,h_890,c_crop,x_0,y_229/w_605,h_270,c_fill,g_north/pape-francois-10_5020992.jpg]

Précédent                                                                 Suivant

Publié dans Pape