La mystique du vivre ensemble

Publié le par Jardinier de Dieu

Chers amis, chaque jour, jusqu’au 25 mars, fête de l’annonciation, nous vous proposerons de vous laisser toucher par tel ou tel aspect de la lettre apostolique du Pape François qu’il a adressé à tous les consacrés à l’occasion de l’Année de la Vie consacrée. Vous découvrirez peu à peu comment cette adresse est pour chacun de nous… A chaque fois, un titre, un extrait, un bref commentaire, une photo…

Le jardinier de Dieu

Voici le 2e passage du n°3 / IIe chapitre de cette lettre :

La communion s’exerce avant tout à l’intérieur des communautés respectives de l’Institut. A ce sujet je vous invite à relire mes fréquentes interventions dans lesquelles je ne cesse pas de répéter que les critiques, les bavardages, les envies, les jalousies, les antagonismes, sont des attitudes qui n’ont pas le droit d’habiter dans nos maisons. Mais, ceci étant dit, le chemin de la charité qui s’ouvre devant nous est presque infini, parce qu’il s’agit de poursuivre l’accueil et l’attention réciproque, de pratiquer la communion des biens matériels et spirituels, la correction fraternelle, le respect des personnes les plus faibles… C’est « la ‘mystique’ du vivre ensemble », qui fait de notre vie un « saint pèlerinage » [6]. Nous devons nous interroger aussi sur le rapport entre les personnes de cultures diverses, en constatant que nos communautés deviennent toujours plus internationales. Comment accorder à chacun de s’exprimer, d’être accueilli avec ses dons spécifiques, de devenir pleinement coresponsable ?

La mondialisation pénètre toute l’humanité, cela inclut la vie religieuse. Un enjeu pour chacun de nous en ces jours : apprendre à vivre avec l’autre différent… ne pas se retirer de cette tâche ouvrira des possibles très concrètement, n’en doutons pas… alors savoir y donner du temps… où que nous soyons… que faire ? Partager nos diverses manières de faire, les éléments de nos histoires personnelles, permettre à chacun de s’exprimer… et aller contre cette tendance à médire ou même à calomnier l’autre… L’unité ce bien si précieux pour la croissance du Corps de l’Eglise, celui du Christ…

[Source de l’image http://www.mauricezundel.com/fic_images/deco-art/decor500-01-274X283-eucharistie-communion.jpg ]

Précédent                                                                   Suivant

Publié dans Pape