Lc 11, 29-32 Le signe de Jonas

Publié le par Père Olivier de Framond

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 11,29-32.
En ce temps-là, comme les foules s’amassaient, Jésus se mit à dire : « Cette génération est une génération mauvaise : elle cherche un signe, mais en fait de signe il ne lui sera donné que le signe de Jonas.
Car Jonas a été un signe pour les habitants de Ninive ; il en sera de même avec le Fils de l’homme pour cette génération.
Lors du Jugement, la reine de Saba se dressera en même temps que les hommes de cette génération, et elle les condamnera. En effet, elle est venue des extrémités de la terre pour écouter la sagesse de Salomon, et il y a ici bien plus que Salomon.
Lors du Jugement, les habitants de Ninive se lèveront en même temps que cette génération, et ils la condamneront ; en effet, ils se sont convertis en réponse à la proclamation faite par Jonas, et il y a ici bien plus que Jonas. »

****

Mais qui est « cette génération » qui fait gémir Jésus ? Quand ce n’est pas clair, c’est que ça peut être nous, moi, chacun ! Il semble qu’elle est ce premier destinataire de la bonne nouvelle, le peuple élu, choisi par Dieu, l’épouse de Dieu, l’épouse du Christ maintenant. Cette génération cherche un signe, un geste de Dieu qui montre au monde qu’elle est son élue face à ses oppresseurs. Et pas de bol, les seuls à entendre la bonne nouvelle du Seigneur, comme hier ce ne sont que des étrangers. Ainsi Ninive devant Jonas. Génération aveuglée, qui ne sait pas reconnaître Celui qui la visite et l’ouvre à la vie ! Nous, moi, chacun …

Pourtant il y a ici plus que Salomon, il y a ici plus que Jonas. Jésus ne dit pas ça par frime, il est seulement saisi par ce que son Père du ciel met en lui, pour la vie. Il n’est pas l’enfant d’une servante, il est fils de la Promesse, fils de la femme libre. La vie qu’il enfante n’est pas selon la chair, l’important pour lui, ce n’est pas d’avoir un enfant, c’est d’être fécond, porter au monde la vie de Dieu, sa soif. Son enfantement est celui de la foi, reçu du Père, en qui il se lâche pour donner l’Esprit.

Père Olivier de Framond

image http://2.bp.blogspot.com/-TAb5b4P8t2U/ViBKhPJyOpI/AAAAAAAAOBA/q5GKSUUGRow/s1600/Pieter_Lastman_-_Jonah_and_the_Whale_-_Google_Art_Project.jpg

Publié dans 2016 framond