Mt 1, 1-17 Généalogie, engendrements, générations, et NOËL

Publié le par Père Olivier de Framond

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 1,1-17.
Généalogie de Jésus Christ, fils de David, fils d'Abraham :
Abraham engendra Isaac, Isaac engendra Jacob, Jacob engendra Juda et ses frères,
Juda, de son union avec Thamar, engendra Pharès et Zara, Pharès engendra Esrom, Esrom engendra Aram,
Aram engendra Aminadab, Aminadab engendra Naassone, Naassone engendra Salmone,
Salmone, de son union avec Rahab, engendra Booz, Booz, de son union avec Ruth, engendra Jobed, Jobed engendra Jessé,
Jessé engendra le roi David.

David, de son union avec la femme d’Ourias, engendra Salomon,
Salomon engendra Roboam, Roboam engendra Abia, Abia engendra Asa,
Asa engendra Josaphat, Josaphat engendra Joram, Joram engendra Ozias,
Ozias engendra Joatham, Joatham engendra Acaz, Acaz engendra Ézékias,
Ézékias engendra Manassé, Manassé engendra Amone, Amone engendra Josias,
Josias engendra Jékonias et ses frères à l’époque de l’exil à Babylone.

Après l’exil à Babylone, Jékonias engendra Salathiel, Salathiel engendra Zorobabel,
Zorobabel engendra Abioud, Abioud engendra Éliakim, Éliakim engendra Azor,
Azor engendra Sadok, Sadok engendra Akim, Akim engendra Élioud,
Élioud engendra Éléazar, Éléazar engendra Mattane, Mattane engendra Jacob,
Jacob engendra Joseph, l’époux de Marie, de laquelle fut engendré Jésus, que l’on appelle Christ.

Le nombre total des générations est donc : depuis Abraham jusqu’à David, quatorze générations ; depuis David jusqu’à l’exil à Babylone, quatorze générations ; depuis l’exil à Babylone jusqu’au Christ, quatorze générations.


*********

Cet évangile m’a toujours endormi. J’arrête vite d’écouter. Un engendrement pourtant, c’est une naissance, une nouvelle « génération », l’éclosion de la vie. On dit par exemple que les enfants engendrent leurs parents. Et je m’endors, alors que c’est la généalogie de Jésus ! L’attente est réveillée par une femme ou une autre. Tamar, Juda, ce jeune lion royal de Jacob, l’a prise pour une prostituée, et c’est sa bru déguisée ; pas top, ça ! Rahab, elle, est une vraie prostituée ! Ruth, une étrangère, est poussée par sa belle-mère à s’unir à Booz qu’on a endormi. La femme d’Ourie : David la vole dans un crime moche. De là Jésus naît.

Pour m’occuper j’ai compté les générations. Surprise : la dernière série n’a que 13 noms, pas 14. J’ai recompté. Dieu ne compte pas comme moi. La solution de l’énigme ? Joseph et Marie, c’est 2 générations, et non une. Au début on a Jésus, Christ, fils de David, fils d’Abraham. A la fin on a Marie, de laquelle fut engendré Jésus qu’on appelle Christ. Marie, cette 5ème femme, c’est elle qui vient nous réveiller. Elle vient d’ailleurs, elle vient rompre notre sommeil pour amener Dieu en notre histoire ! Jésus est engendré, au passif, car il vient de Dieu. Il vient dans notre hiver, là où tout est en dormance. Il est cette vie en fait déjà là, enfouie, que la terre gardait en dormance. « Les temps se renouvellent, la sève montera, la Vierge attend son heure, l’enfant naîtra ». Jacob et beaucoup ont attendu jusqu’à ce que vienne celui à qui le pouvoir appartient et à qui les peuples obéiront. Le monde l’a attendu. Jusqu’au jour où les siens ne l’ont pas reconnu ! L’avons-nous reconnu ?

Père Olivier de Framond

image http://www.johnmariani.com/archive/2010/101121/RICASOLI%20Copia%20di%20albero%20genealogico.jpg

Publié dans 2016 framond