Mt 11, 25-30 : Passer du prendre au recevoir - 14e dimanche ordinaire, A - 9 juillet 2017

Publié le par Père Jean-Luc Fabre

Matthieu 11, 25-30  En ce temps-là, Jésus prit la parole : « Père, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange : ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l'as révélé aux tout-petits. Oui, Père, tu l'as voulu ainsi dans ta bonté. Tout m'a été confié par mon Père ; personne ne connaît le Fils, sinon le Père, et personne ne connaît le Père, sinon le Fils, et celui à qui le Fils veut le révéler. « Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos. Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos. Oui, mon joug est facile à porter, et mon fardeau, léger. »

***************

« Tu l'as révélé aux tout-petits » découvrir que la réalité se donne et ne se prend pas, que nous trouvons bien  plus en recevant qu’en prenant. Découvrir que la pauvreté est en fait pour nous une mère qui nous introduit dans un nouveau rapport à la réalité. Le passage du sage au tout petit, une invitation offerte à chacun de nous. La réalité me parle, s’adresse à moi… Même Jésus en fait, en ce jour, l’expérience dans la révélation de l’action du Père envers les tout-petits. Et cela produit en lui la louange.

« Tout m'a été confié par mon Père » De cette réception heureuse de la manière de faire du Père avec les autres, découle dans le cœur du fils une manière analogue. Jésus agit à partir de ce que le Père lui donne et dont il a conscience. Jésus découvre sa place entre le Père et les hommes, ses frères. Il a conscience de sa mission, de l’importance d’aider chacun à s’inscrire dans l’échange. Il reçoit, il rend et il donne aux autres, il permet la demande… Il instaure l’humanité entre les hommes.

« Celui à qui le Fils veut le révéler » une invitation alors nous est faite. Nous aussi, à notre place, nous pouvons entrer dans cet échange. Nous agissons non par notre seule raison, mais parce que nous sommes situés en relation avec les autres, avec le Père, le Fils, les autres hommes, nos frères. Tout devient plus doux, nous sommes conscients de ne jamais faire seuls, de trouver par nous-mêmes. Nous participons de tout notre être à ce qui se donne, nous sommes pris dans la circulation d’un amour qui se donne, nous donnons mais nous apprenons aussi à demander… Nous nous trouvons nous-mêmes mais d’une tout autre manière. En cela nous sommes encore précédés par le Christ Jésus, lui qui a découvert la révélation du Père envers nous et a su y trouver sa juste place. Heureux sommes-nous d’être en tout précéder par Lui.

Père Jean-Luc Fabre

[Source image http://www.ilovebaking.be/fr-be/notre-blog/recevoir-des-invites-allergiques-comment-sy-prendre]

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :