Être regardé pour exister - Textes du 23e dimanche, temps ordinaire, 6 septembre 2015

Publié le par Père Jean-Luc Fabre

Exister demande de pouvoir être regardé, pouvoir être pris dans le regard d’un autre et qui, par-là, nous maintient, nous donne d’être…

C’est bien ce dont il s’agit dans la prière d’ouverture, nous nous adressons à Dieu en lui demandant : « regarde avec bonté ceux que tu aimes comme un père »…

Mais c’est bien aussi ce dont il s’agit dans l’Evangile avec le sourd qui revient à la vie commune grâce au soin que lui prodigue Jésus qui le considère, loin du regard des autres qui le paralysaient…

De la même manière, dans l’épitre de Jacques, on voit comment les pauvres accèdent à leur être, grâce à la considération, à la manière dont ils sont regardés, c’est ce à quoi Jacques exhorte tous les membres de la communauté des croyants…

Dans le Psaume 145, c’est le regard que nous pouvons porter nous-mêmes à la suite du psalmiste, vers toi notre Dieu qui te révèle  aux opprimés, affamés, enchainés, aveugles, accablés, justes, étrangers, veuves et orphelins… en leur donnant un bien qui leur est ajusté : la justice, le pain la délivrance, la vue, le redressement, l’amour, la protection, le soutien…

Ce regard créateur nous pouvons aussi le porter vers tous ceux pour lesquels notre communauté prie…

Bon dimanche à chacun, prenons le temps de nous laisser regarder, considérer, prenons le temps de regarder, de considérer, avec le regard même du Seigneur, qu’il porte sur chacun de ses amis…

P. Jean-Luc Fabre

[Source photo http://naitreetgrandir.com/DocumentsNg/Images/ImagesPrincipaleGrande/bg-naitre-grandir-besoin-attention.jpg  ]

Publié dans newsletter