Se mettre ensemble à créer - textes du 24e dimanche, temps ordinaire, B

Publié le par Père Jean-Luc Fabre

La prière d’ouverture nous indique que d’abord nous avons à nous regarder, que Dieu nous regarde, et qu’aussi nous avons à regarder Dieu, que nous Le contemplions, que déjà nous Le laissions être en nous-mêmes, habiter en nous-mêmes, dans notre capacité d’ouverture, de liberté…

De la même manière, le psaume 114 nous ouvre un chemin qui nous révèle que notre avenir ne réside pas seulement dans l’invocation de Dieu, mais de pouvoir marcher avec lui sur la terre des vivants avec nos frères, nos sœurs, ses bien-aimés…

De la même manière dans l’Evangile, Jésus ouvre une nouvelle manière pour les disciples d’être avec Lui et cela en marchant avec Lui encore, sur le chemin, jusqu’au bout… Ainsi, après un certain temps passé ensemble, Jésus  leur enseigne pour la première fois… pour qu’une nouveauté s’installe… Là aussi, nous découvrons qu’avant toute création ensemble, une mise en commun est première…

De la même manière, Jacques, dans un contrepoint salvateur, nous dit aussi qu’au-delà d’un temps de réflexion, de méditation, de prière…  il faut s’y mettre, agir.

Sachons recevoir ce rythme de la vie qui nous donne de pouvoir parcourir l’acte de bénédiction : contempler, discerner, agir… agir non pas seul mais avec tous parce que la contemplation nous a introduits dans notre vraie dimension, celle de la présence à nos frères, à nos sœurs… Alors notre prière se fera plus universelle, en se faisant plus fraternelle, plus en considération des autres, plus à notre juste place, marchant humblement, avec notre Dieu, sur la terre des vivants.

Bon dimanche à chacun, qu’il nous soit donné de répondre collectivement là où nous sommes, à l’appel du Pape François, pour contribuer à l’accueil des réfugiés…

P Jean Luc Fabre

[Source image http://meps.attractionsevenements.com/images/accueil_17.png

Et ou http://www.laboiteakids.com/wp-content/uploads/2014/10/theme-dinosaure-anniversaire-18.jpg  ]

Publié dans newsletter