Un cœur sans partage…

Publié le par Père Jean-Luc Fabre


Le vieil homme avance avec détermination… les pierres tiennent en équilibre…

Sans partage, être investi pleinement, que le « oui » soit « oui », que le « non » soit « non »… voilà le chemin proposé aussi bien dans la prière d’ouverture, que dans le passage de Paul, que dans la situation de Jésus à la synagogue. C’est bien aussi dans cette attitude que nous formulons nos prières pour nos frères et nos sœurs

Réalisons-le, c’est bien ainsi que les situations humaines évoluent : lorsque nous voulons simplement et clairement. Ainsi nous sommes dans une pleine attitude filiale, à l’image de Jésus-Christ, répondant à Dieu son Père qui tient, lui aussi, son attitude d’ouverture envers lui, envers chacun de nous pleinement, comme le père de la parole de l’enfant prodigue, qui attend son retour, nous le montre.

Etre dans cette attitude permet la confiance, l’ouverture, la découverte, la rencontre…

Alors en plus de prendre connaissance de tel ou tel texte proposé à votre méditation, je vous propose aussi de repérer dans votre vie un point particulier de vos attitudes que vous pouvez changer, où vous pouvez être, devenir « sans partage », aidant par cela les autres à se positionner…

A titre d’exemple, une simple histoire concernant un directeur des études d’une école où il était interdit de fumer au sein du campus. Il faisait benoîtement respecter la consigne aussi bien aux étudiants, aux enseignants qu’aux personnes invitées ou en formation… en donnant, à chaque fois, les raisons de cette interdiction : la présence de plus jeunes, d’adolescents, sur le site. A vrai dire, au fil des jours, il se demandait si son action ainsi que celle des autres membres du conseil de direction qu’il escomptait, avait quelque effet ou non tant il était amené, selon lui, à faire la police…

Aussi grande fut sa surprise lorsque, quelques mois après son arrêt d’activité, repassant sur le site, il a vu le très grand nombre de personnes qui fumaient… Il a alors réalisé que sa parole avait jadis eu de l’effet, que son action « sans partage » portait du fruit, même si elle était modeste…

Ayons à cœur de poser tel ou tel geste « sans partage ». Cela ne fera que du bien, même si nous pourrons ne pas en mesurer les effets… Ne croyons-nous pas en un Dieu qui fait se lever le soleil sur les bons et les méchants…

Père Jean-Luc Fabre

[Sources des images http://medias.lepost.fr/ill/2010/09/19/h-20-2227805-1284901041.jpg ; http://dosedeclic.com/wp-content/uploads/2014/11/gravity-stone-balancing-michael-grab-4-1.jpg ]

Publié dans newsletter