Epiphanie 2016 En nos vies, suivre l’étoile du Seigneur

Publié le par Père Jean-Luc Fabre

La lumière de Noël éclaire non seulement les premiers témoins mais aussi l’humanité entière.

La fête de l’épiphanie met en perspective cette trainée de la propagation de l’annonce des premiers païens à nous tous…

C’est ce que nous rappelle la prière d’ouverture. Nous y demandons « d'être conduits jusqu'à la claire vision de la splendeur du Seigneur... » 

Le mouvement du Psaume 71(72) indique bien comment se répand cette bonne nouvelle du roi par la justice rendue aux pauvres aussi bien ceux du peuple juif que ceux de toutes les nations… « Tous les rois se prosterneront devant lui, tous les pays le serviront…Il aura souci du faible et du pauvre, du pauvre dont il sauve la vie ».

Paul dans sa lettre aux Ephésiens en donne la théologie : « Ce mystère, c’est que toutes les nations sont associées au même héritage »C’est la propagation de cette bonne nouvelle qui donne à chacun sa juste place.

Alors devant l’enfant de la crèche s’offre à nous diverses places. Sachons prendre la Bonne Nouvelle en ouvrant nos vies à la foi… « Tombant à ses pieds, ils se prosternèrent devant lui ».

Dans cette lumière, notre souci de nos frères devient encore plus universel. Qu’elle est grande ta gloire Seigneur… elle est pour tout l’univers, pour toutes les créatures…

Père Jean-Luc Fabre

http://moineruminant.files.wordpress.com/2014/01/mantegna-rois-mages-adoration.jpg

Publié dans newsletter