L’attitude fondamentalement humaine qui consiste à prendre soin les uns des autres

Publié le par Père Jean-Luc Fabre

Chers frères et sœurs,

Je vous salue cordialement à l’occasion de votre assemblée générale, appelée à réfléchir sur le thème « Assistance à la personne âgée et soins palliatifs », et je remercie le président pour ses aimables paroles. Je suis heureux de saluer particulièrement le cardinal Sgreccia qui est un pionnier… Merci !

Les soins palliatifs sont l’expression de l’attitude fondamentalement humaine qui consiste à prendre soin les uns des autres, surtout de celui qui souffre. Ils témoignent que la personne humaine demeure toujours précieuse, même si elle est marquée par l’âge et la maladie. En effet, quelles que soient les circonstances dans lesquelles elle se trouve, la personne est un bien pour elle-même et pour les autres et elle est aimée de Dieu. C’est pourquoi, quand sa vie devient très fragile et qu’approche la fin de son existence terrestre, nous ressentons notre responsabilité de l’assister et de l’accompagner le mieux possible.

Discours du pape François, Assemblée de l'Académie pontificale pour la vie Rome, 5 mars 2015 Traduction Zenit, Constance Roques

Le Pape François rappelle une notion fondamentale de l’humanité qui consiste à prendre soin les uns des autres. Cela devient encore plus éclatant envers celui qui est marqué par l’âge ou la maladie. Ce devoir d’humanité travaille chacun de nous. Il consiste à considérer l’autre bien au-delà de son apparence, mais dans sa dimension d’être aimé de Dieu, voulu par Dieu.

Père Jean-Luc Fabre
image http://escale-bien-etre-04.org/wp-content/uploads/2014/08/P1020545.jpg

Précédent                                     Suivant

Publié dans Pape, vieillesse