Présentation du Jubilé extraordinaire de la Miséricorde

Publié le par Jardinier de Dieu

Cité du Vatican, 5 mai 2015 (VIS). Ce matin près la Salle de Presse, le Président du Conseil pontifical pour la nouvelle évangélisation, accompagné du Secrétaire du dicastère Mgr.Graham Bell, a présenté le Jubilé extraordinaire de la Miséricorde (8 décembre 2015 - 20 novembre 2016).[…]

La solennité de l’Immaculée Conception marquera l’ouverture de la Porte Sainte de la Basilique vaticane, et celle du Christ-Roi sa clôture. Le Jubilé de la Miséricorde n’est pas et ne veut pas être le Grand Jubilé de l’An 2000... Chaque Année Sainte a ses spécificités. Le Pape souhaite que ce jubilé se déroule à Rome comme dans les Eglises locales, ce qui demande de p porte attention à la vie de toute Eglise, ainsi qu’aux exigences locales, afin que les initiatives ne se superposent mais soient complémentaires. Pour la première de l’histoire des jubilés, il y aura la possibilité d’ouvrir une Porte de la Miséricorde dans chaque diocèse, dans la cathédrale, dans une autre église importante ou dans un sanctuaire fréquenté par les pèlerins".[…]

L’histoire des jubilés est caractérisée par l’échéance de 50 ans et de 25 ans. Si les deux jubilés extraordinaires précédents ont respecté cette échéance, celui de 2015-2016 sera thématique, insistant sur le contenu central de la foi. Il se propose de ramener l’Eglise à sa mission prioritaire, celle d’être le signe et le témoignage de la miséricorde en tous les aspects de sa vie pastorale.[…]

Le logo et la devise de l'Année Sainte représentent une somme théologique de la miséricorde. Tirée de Luc, cette devise propose de vivre la miséricorde à l’exemple du Père, qui demande de ne juger ni condamner, mais de pardonner, d'offrir amour et pardon sans mesure . Le logo, œuvre du P.Rupnick, exprime l’amour du Christ qui chargé sur ses épaules l’homme égaré. Le dessin tend à faire comprendre que le Bon Pasteur touche en profondeur la chair de l’homme et qu’il le fait avec un tel amour qu’il lui change la vie. Il y a également un détail qui ne peut pas échapper à l’attention: Avec une miséricorde infinie, le Bon Pasteur charge sur lui l’humanité... Le Christ voit par les yeux d’Adam et celui-ci par les yeux du Christ. Chaque homme découvre ainsi dans le Christ, nouvel Adam, son humanité et le futur qui l’attend. Cette scène se situe à l’intérieur d'une mandorle, elle aussi un symbole cher à l’iconographie ancienne appelant la présence de deux natures, la divine et l’humaine, dans le Christ... Ce logo est protégé légalement pour éviter tout emploi incorrect et pour en sauvegarder la propriété.  Toute  utilisation devra être approuvée par ce Conseil pontifical, et tout abus forcément poursuivi.[…]

Avec la miséricorde, a conclu Mgr,Fisichella, le Pape a engagé l’Eglise dans le chemin jubilaire, qui sera un moment de véritable grâce pour tous les chrétiens ainsi qu’un nouveau départ pour la nouvelle évangélisation et la conversion spirituelle... Au long de cette année jubilaire, l’Eglise doit se faire l’écho de la Parole de Dieu qui résonne...tel un geste de pardon, de soutien, d’aide, d’amour. Qu’elle ne se lasse jamais d’offrir la miséricorde et soit toujours patiente pour réconforter et pardonner. Que l’Eglise soit la voix de tout homme et toute femme et répète sans cesse avec confiance: Rappelle-toi Seigneur de ta miséricorde et de ton amour".

http://www.news.va/fr/news/presentation-du-jubile-extraordinaire-de-la-miseri

Publié dans actualités