Fete Saint Jacques - 25 juillet

Publié le par Père Olivier de Framond

Deuxième lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens 4,7-15.

Psaume 126(125),1-2ab.2cd-3.4-5.6.

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 20,20-28.

***

Pour l’apôtre Jacques, ils ont choisi des lectures qui lui font sa fête ! Un merveilleux apôtre qui passe par sa mère en un beau chantage affectif pour trôner avec son frère dans les tribunes du stade, aux côtés du Maître ! … Sa coupe, il la boira. Le reste n’appartient qu’au Père. Jacques, hier le Seigneur l’a péché de son regard, au bord d’un lac. Un jour il l’a emmené sur le Thabor, il n’a pas su trop quoi faire de ce Jésus transfiguré. Et quand il sait que leur maître va disparaître, il n’a plus que sa maman chérie pour oser sa demande inquiète : « je veux rester avec toi » !

Ce qui me touche, c’est que Jésus accueille ses disciples tels qu’ils sont. Il ne juge pas leurs ambitions ni leurs émotions. Mieux que cela, il leur donne un chemin, une issue, un avenir. Les disciples sont perdus entre ambition des uns et indignation des autres. Jésus fait de ces tempêtes d’émotions un océan de vie. Vous voulez être grands, les premiers ? C’est bon. Le chemin : servir, se faire l’esclave du prochain. Comme au dernier repas, quand Jésus va revêtir l’habit du serviteur et les laver.

Réprimer mes ambitions cachées, mes émotions enfouies ? Non, ce serait refuser que Jésus s’abaisse jusqu’à moi pour m’ouvrir le chemin du Serviteur. Seigneur, que je sois pour toi une terre où passent ton Souffle, ton regard, ton Offrande pour la multitude. Merci, Jacques, d’avoir osé avec Jean ta demande. Le Seigneur fait de notre fouillis un chemin de vie vers le Père.

Père Olivier de Framond
image
http://fichiers.joliecarte.com/images/cartes/fr/prenoms/34/Jacques.jpg

Publié dans 2016 framond