Jeudi 8 juin 2017 Que notre sexualité exprime la profondeur de notre être !

Publié le par Jardinier de Dieu

150. Tout cela nous conduit à parler de la vie sexuelle du couple. Dieu lui-même a créé la sexualité qui est un don merveilleux fait à ses créatures. […]

153. Dans le contexte de cette vision positive de la sexualité, il est opportun d’aborder le thème dans son intégralité et avec un sain réalisme. En effet, nous ne pouvons pas ignorer que, souvent, la sexualité est dépersonnalisée et qu’elle est également affectée par de nombreuses pathologies, de sorte qu’« elle devient toujours davantage occasion et instrument d’affirmation du moi et de satisfaction égoïste des désirs et des instincts ». [155] A notre époque, on sent le risque que la sexualité aussi soit affectée par l’esprit vénéneux du « utilise et jette ». Le corps de l’autre est fréquemment manipulé comme une chose que l’on garde tant qu’il offre de la satisfaction, et il est déprécié quand il perd son attrait. Peut-on ignorer ou dissimuler les formes permanentes de domination, d’hégémonie, d’abus, de perversion et de violence sexuelle, qui sont le résultat d’une déviation du sens de la sexualité et qui enterrent la dignité des autres ainsi que l’appel à l’amour sous une obscure recherche de soi-même ? (Pape François, Amoris Laetitia)

************
Le Jardinier de Dieu vous invite à lire avec profondeur le texte d’Amoris Laetitia puis de redire la prière ou de lire le récit en contrepoint, de chercher les liens entre l’Exhortation, la prière ou le témoignage et, enfin, de vous adresser vous-même au Seigneur à partir de votre propre situation, quelle qu’elle soit.
************
Témoignage de Valériane (38 ans) :
Il y a 2 ans, j’ai demandé le baptême. En sonnant à la porte du curé, j’avais peur qu’il me pose plein de question. Son accueil a été très chaleureux, et cela m’a montré que j’étais sur le bon chemin. Assez rapidement, j’ai été contactée par des chrétiens de la paroisse, je les ai rencontrés tous les mois. Avec eux, j’ai fait mon entrée en Eglise. Quel moment émouvant pour moi… Tous ces regards, ces sourires et ce signe de la croix que le prêtre a fait sur moi.
C’est après ce moment que j’ai commencé à parler de moi, de mon histoire, je suis « fille mère », comme on dit, et depuis plusieurs années j’ai connu plusieurs hommes, et vis maintenant avec P. En décembre dernier, j’ai fait ma lettre pour être baptisée et la réponse de l’évêque a d’abord été négative. Mes accompagnateurs ne comprenaient pas et était en colère. C’est alors que l’évêque m’a téléphoné, je lui ai raconté ma vie, tous les hommes que j’ai connus et depuis janvier, je le rencontre régulièrement. Le chemin vers le baptême n’est pas barré. Il m’accompagne et j’ai compris qu’il voulait avant tout m’aider à ce que je puisse construire solidement mon couple avec le compagnon qui est dans ma vie aujourd’hui. 
Pape François, 2016. La joie de l’amour- édition présentée & annotée sous la direction du Service national Famille et Société – Conférence des évêques de France - avec un guide de lecture et de témoignage. Fidélité, Paris, p.p. 241-242.

image http://images.qwqw.hu/tarhely/images/kepek/28637_346469884_big.jpg

Publié dans A lire, Pape