En la fête de Saint Joseph artisan...

Publié le par Jardinier de Dieu

Nous sommes entrés dans un monde où l’évolution des informatisations des processus et des modes de vie va croissant, un monde que l’on dit « numérique ». Sont impactés bien des aspects de la vie humaine. Un article intitulé « L’avenir appartient aux diplômés numériques » a donné bien du souci au Petit Jardinier de Dieu. Le Jardinier s’est alors demandé s’il existe toujours un coin sur terre pour ceux qui font seulement un travail manuel. Et puis,  il s’est mis à parler au Seigneur pour recevoir le calme dans son cœur. Tout à coup, des phrases qu’il a lues  quelque part,  sont arrivées à flot dans sa mémoire : [«  Mettre les mains dans le cambouis n’a rien de dégradant. Bien au contraire. »  Les métiers manuels artisanaux représentent en effet des activités qui ont le mérite d’être clairement orientées vers une fin précise (fabriquer ou réparer tel objet) et réalisées de manière intégrale (le professionnel prend en main tout un processus). De plus, ce sont des activités extrêmement riches sur le plan cognitif. Elles ne peuvent jamais être réduites à l’application de règles prédéfinies et définitives. Elles requièrent toujours de l’intelligence en situation et une expertise spécifique. ] Combien de fois a-t-il entendu  des gens qui se plaignent que l’on ne sait plus se servir de nos mains, que la perte des facultés manuelles est une vraie catastrophe ? Néanmoins,  il ne faut pas dramatiser car il y a toujours des travailleurs comme cet artiste de la broderie.


Merci à la fileuse d'étoile pour ces photos

Voilà, et ce n’est pas fini. Récemment, par hasard, le petit Jardinier de Dieu a rencontré une personne de l’association « l’outil en main » de Toulouse. Ce sont des professionnels retraités issus des emplois manuels tels que : Art du fil, bijouterie, couture, électricité, métier de bouche, menuiserie, vitrail… qui cherchent à transmettre leurs passions et savoir-faire aux enfants de 9 à 11 ans. Quelle magnifique idée que la transmission entre générations ! Si vous avez le temps pour partager vos savoir-faire manuel avec les jeunes adolescents, n’hésitez pas à  contacter ces associations « Outil en main », elles se sont développées un peu partout en France depuis plus de 20 ans.

En ce premier mai, le Jardinier de Dieu vous invite, avec l’intercession de Saint Joseph, artisan, à prier ensemble pour :
  • la société humaine, qu’elle soit vigilante à ce que ne se perdent pas les savoirs et savoir-faire manuels notamment chez les jeunes qui dédient parfois trop exclusivement leurs mains et leurs doigts au clavier, au service d’une nébuleuse parfois bien virtuelle !
  • les chômeurs : qu' ils obtiennent le soutien, le travail dont ils ont besoin pour vivre avec dignité et pour contribuer à l’édification du bien commun.
Amen.
Jardinier de Dieu

Publié dans Saints, Jardinier