La différence chrétienne, en quoi consiste-t-elle ? (l'épître VI)

Publié le par père Jean-Luc Fabre

gens1.jpg

Précédent

En un mot, ce que l’âme est dans le corps, les chrétiens le sont dans le monde. L’âme est répandue dans tous les membres du corps comme les Chrétiens dans les cités du monde. L’âme habite dans le corps et pourtant elle n’est pas du corps, comme les chrétiens habitent dans le monde mais ne sont pas du monde. Invisible, l’âme est retenue prisonnière dans un corps visible ; ainsi les chrétiens, on voit bien qu’ils sont dans le monde mais le culte qu’ils rendent à Dieu demeure invisible. La chair déteste l’âme et lui fait la guerre, sans en avoir reçu de tort, parce qu’elle l’empêche de jouir des plaisirs : de même le monde déteste les chrétiens qui n e lui font aucun tort, parce qu’ils s’opposent à ses plaisirs. L’âme aime cette chair qui la déteste, et ses membres, comme les chrétiens aiment ceux qui les détestent. L’âme est enfermée dans le corps : c’est elle pourtant qui maintient le corps ; les chrétiens sont comme détenus dans le monde : ce sont eux pourtant qui maintiennent le monde. Immortelle, l’âme habite une tente mortelle : ainsi les chrétiens campent dans le corruptible, en attendant l’incorruptibilité céleste. L’âme devient meilleure en se mortifiant par la faim et la soif : persécutés, les chrétiens de jour en jour se multiplient toujours plus. Si noble est le poste que Dieu leur a assigné, qu’il ne leur est pas permis de déserter. » (l'Epître à Diognète VI)

La lettre à Diognète s’adresse à  un païen de haut rang, elle  est l’oeuvre d’un auteur anonyme.  Ecrite vers 160-200, elle présente les chrétiens comme des hommes semblables aux autres, avec une particularité : être dans le monde ce que l’âme est pour le corps, un guide et un soutien. Les chrétiens sont appelés à être "l’âme du monde". La naissance et l’expansion du christianisme (religion de l’amour) est voulue par Dieu depuis toujours et les persécutions ne peuvent détruire l’Eglise et multiplient finalement le nombre des fidèles.

 

 

Source de l'image  http://www.merveille.be/blog/070916-role.jpg

A suivre

Publié dans A lire