Heureux les doux, ils auront la terre en héritage…

Publié le par Jardinier de Dieu

Nous vous proposons de lire le mot de la rédaction de la revue jésuite Etudes, un écho parmi bien d’autres de la sphère catholique… comme Jean-Pierre Denis, journaliste, écrivain et poète français et catholique. Toulousain d'origine, il a fait ses études au Lycée Saint-Sernin. Visitez son blog auquel se trouve son billet « ce que je suis vraiment ». Ou Bruno Frappat, ancien Directeur de la rédaction du Monde, ancien Directeur de la Croix et ancien président du directoire du groupe Bayard Presse a écrit : « Ils nous ont beaucoup fait rire les gens de Charlie, depuis le temps de Hara-Kiri Hebdo, fin des années soixante. Parfois rire jaune, parfois à gorge déployée, souvent simplement sourire. Parfois ils ne nous ont pas fait rire du tout. Mais le 7 janvier 2015, jour de colère, ils nous ont fait pleurer. Sans le vouloir car ce ne fut jamais leur but. Que Dieu, auquel ils ne croyaient pas, leur vienne en aide et les accueille sans rancune. »

Reconnaissons-le. Les propos de Charlie Hebdo ont rarement été  respectueux envers la religion, et parfois même la foi, et, nous le pensons, très souvent injustes et par cela violents…

Il n’en demeure pas moins que cet acte de violence qui cherche à détruire la capacité d’expression est inacceptable et appelle à réaction.

Mais la réaction doit toutefois être ajustée, la violence cherche à entrainer la violence, éprouvons chacun de nous que la douceur est la force de la force…

Notre nation vient de nous en donner encore un magnifique exemple avec cette mobilisation dans le calme.

Notre peuple dans sa diversité est aimanté par le désir de liberté vraie pour tous.

N’oublions pas Ingrid Betancourt avec son évocation de la douce France. Elle a, elle aussi touché juste.

Et comme beaucoup de fois où notre peuple parle vraiment, il parle avec douceur pour se faire entendre…

Ainsi à la libération, en mai et surtout en juin 68 aussi bien à gauche qu’à droite, pour l’école libre, les manifestations de l’an dernier qui, en leur fond, demandaient un débat respectueux et se sont exaspérées d’un refus du dialogue…

Hier à la Clarté Dieu à Orsay, plus de quarante jeunes se préparaient à aller en coopération avec la DCC (Délégation Catholique pour la Coopération) … avec la seule force de leurs bras offerts et de leur cœur ouvert…

Dans l’épreuve, notre pays se révèle pour ce qu’il est. Nous sommes une Nation, parmi les Nations, qui choisit la douceur, le bien vivre pour être elle-même et non la conquête, comme l’attestent ces paysages !

Dans la première lettre de Saint Jean de dimanche dernier, nous avons lu « ils sont trois qui rendent témoignage, l’Esprit, l’eau et le sang, et les trois n’en font qu’un ».

Nous redécouvrons que la liberté a été, est et sera un combat, à mener avec les armes de l’Esprit ! Accueillons encore plus chaque jour comme don de Dieu dans les dons gracieux et aussi dans les épreuves…

Le Jardinier de Dieu
photo http://www.domart.fr/Galerie/Paysages/France/Gers/Castelnau_1933web2.jpg

Publié dans Pensée du jour