Le bien qui donne tous les autres : l’unité

Publié le par Jardinier de Dieu

Chers amis, chaque jour, jusqu’au 25 mars, fête de l’annonciation, nous vous proposerons de vous laisser toucher par tel ou tel aspect de la lettre apostolique du Pape François qu’il a adressé à tous les consacrés à l’occasion de l’Année de la Vie consacrée. Vous découvrirez peu à peu comment cette adresse est pour chacun de nous… A chaque fois, un titre, un extrait, un bref commentaire, une photo…

Le jardinier de Dieu

Voici le 7e passage du n°2 du premier chapitre de cette lettre :

Dans le rappel de la mémoire des origines une composante supplémentaire du projet de vie consacrée est mise en lumière. Les Fondateurs et les Fondatrices étaient fascinés par l’unité des Douze autour de Jésus, par la communion qui caractérisait la première communauté de Jérusalem. En donnant vie à leur propre communauté, chacun d’eux a voulu reproduire ces modèles évangéliques, être un seul cœur et une seule âme, jouir de la présence du Seigneur (cf. Perfectae caritatis, n. 15).  

Il est bon revenir au commencement, ainsi en Actes 1 l’unité se fait par la prière des apôtres autour de Marie, de même l’ouverture de l’Eglise vers les autres en parlant toutes les langues en Actes 2, la base en est l’unité qui règne en leur sein, une unité riche de diversités, reconnues et situées. C’est de cette unité riche que naît les nouveautés culturelles. Rechercher l’unité, c’est donner au corps ecclésial la grâce de l’inventivité avec d’autres…

[Source de la photo : https://eiir.files.wordpress.com/2013/08/audientie_paus_2013_002.jpg ]

(Précédent)                                                                           (Suivant)

Publié dans Pape